1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Gastro

Gastro-entérite : les huîtres sont elles aussi contaminées par le virus

Les huîtres du Morbihan et de la baie du Mont-Saint-Michel sont victimes d’une contamination au virus de la gastro-entérite. Elles sont donc interdites de ramassage et de commercialisation.

Rédigé le

Gastro-entérite : les huîtres sont elles aussi contaminées par le virus
Crédits Photo : © StockSnap / Pixabay

Alerte à la gastro-entérite… jusque dans les parcs à huîtres ! Plusieurs bassins de production de coquillages sont à l'arrêt en ce début d’année dans le Morbihan et la baie du Mont-Saint-Michel après la contamination d'huîtres au virus de la gastro-entérite, le norovirus.

A lire aussi : La gastro en forte progression depuis Noël

Ramassage, pêche et commercialisation interdits

En raison de cette contamination, tous les coquillages en provenance de la zone de la baie du Mont-Saint-Michel et la zone conchylicole d'Hirel (Ille-et-Vilaine) "sont interdits de pêche, de ramassage, d'expédition et de commercialisation, jusqu'à nouvel ordre", a indiqué dans un communiqué la préfecture d'Ille-et-Vilaine, après un arrêté pris le 3 janvier. Des rappels de produits ont également été réalisés.

Dans le Morbihan, la préfecture a pris quatre arrêtés similaires dans sept zones entre le 18 décembre et le 2 janvier, faisant état de "cas humains groupés" de maladie après la consommation d'huîtres.

Une contamination d’origine humaine

Mais pourquoi le virus de la gastro-entérite se retrouve-t-il dans les huîtres ? Le comité régional de conchyliculture (CRC) de Bretagne Sud dénonce la pollution de rejets côtiers : "Nous avons depuis Noël un phénomène de gastro-entérite, mais les rejets ne sont pas toujours bien traités par les stations d'épuration et le virus se retrouve en milieu maritime, ce d'autant plus avec les pluies que nous avons eues", explique Philippe Le Gal, président du CRC. Celui-ci demande au préfet et à l'Etat d'enquêter sur l'origine de cette contamination, notamment sur les systèmes d'assainissement qui pourraient occasionner des débordements dans les rivières.

Se laver les mains régulièrement

Pendant la semaine de Noël, le réseau Sentinelles a enregistré 289 consultations pour des diarrhées aiguës pour 100.000 habitants. Les régions les plus touchées sont le Grand-Est, l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine. Pour limiter la contagion, le principal geste de prévention est de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, en particulier après être allé aux toilettes, avant de préparer les repas et avant de manger.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr