Que faut-il boire et manger en cas de gastro ?

Quels sont les aliments et boissons conseillés en cas de gastro-entérite ? Continuer à s'alimenter est essentiel pour se remettre rapidement sur pieds. Quant aux enfants, il faut impérativement veiller à les réhydrater.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Que faut-il boire et manger en cas de gastro ?
Crédits Photo : © New Africa / Shutterstock

Qu'est-ce que la gastro ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la gastro-entérite.
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la gastro-entérite.

Tout le monde connaît les signes d'une gastro-entérite : diarrhée, selles liquides, vomissements, parfois de la fièvre... Des virus sont à l'origine de plus de 80% des cas.

Chez le jeune enfant (6 mois à 2 ans), les rotavirus sont la première cause de diarrhée, tandis que chez l'adulte, ce sont des norovirus. D'autres tels que les astrovirus peuvent toucher les enfants, les personnes âgées et les immunodéprimés. Toutes ces infections sont très contagieuses et évoluent sous forme d'épidémie, principalement en hiver.

D'autres germes, comme des bactéries ou des parasites, peuvent provoquer eux aussi une gastro-entérite. La transmission de ces différents germes se fait surtout par voie digestive, oro-fécale, et la contamination peut être soit directe, de personne à personne, soit indirecte par l'intermédiaire d'eau ou d'aliments contaminés. Quel que soit le germe responsable, il se multiplie dans les cellules de l'intestin grêle et entraîne une inflammation. L'intestin se contracte mal et la digestion est alors perturbée. La flore bactérienne présente habituellement dans le tube digestif est également déséquilibrée... d'où les symptômes.

La gastro de l'adulte

Michel Cymes et Benoît Thevenet expliquent ce qu'il faut manger ou boire en cas de gastro-entérite
Michel Cymes et Benoît Thevenet expliquent ce qu'il faut manger ou boire en cas de gastro-entérite

La gastro-entérite, on le rappelle est souvent due à un virus, le rotavirus, mais il peut aussi s'agir de bactéries comme les salmonelles.

Le résultat est souvent le même : fièvre, vomissements et bien sûr des diarrhées pendant deux ou trois jours. Quand on parle de diarrhées, cela veut dire avoir plus de trois selles liquides par jour. A ce rythme, le corps va très vite se déshydrater. Il faut donc se forcer à boire beaucoup, au minimum deux litres par jour... De l'eau, pas trop froide, des bouillons, des tisanes sucrées et des sodas dégazéifiés. On évitera le café qui a un effet laxatif.

Même si on en a aucune envie, il faut aussi faire plusieurs petits repas tout au long de la journée. Vous pouvez manger des féculents (riz, pommes de terre), des carottes bien cuites, du poisson ou de la viande grillée. En dessert, des fruits secs ou une banane bien mûre feront l'affaire.

En revanche, il faut bannir les fibres végétales (crudités, légumes verts), ainsi que les fruits frais souvent acides et les plats épicés. En principe, si on applique ce régime, le transit intestinal revient plus vite à la normale.

Dernier conseil : il faut se laver les mains très souvent, avant et après chaque repas et chaque passage aux toilettes. Cela reste la meilleure arme pour éviter de contaminer votre entourage.

Gastro chez l'enfant : attention à la déshydratation

Les signes de déshydratation justifient une consultation en urgence
Une réhydratation à l'hôpital est parfois nécessaire pour les jeunes enfants atteints de gastro-entérite.

Les virus de la gastro-entérite sont très contagieux et résistants. Difficile donc pour votre enfant d'y échapper en cas de forte épidémie.

Si elle paraît souvent banale, la gastro chez l'enfant peut être grave car elle entraîne un risque de déshydratation parfois mortelle.
Les symptômes sont les mêmes que chez l'adulte : diarrhées, vomissements, maux de ventre et parfois de la fièvre.

Les bébés et les jeunes enfants peuvent se déshydrater très rapidement et une réhydratation est le traitement de première intention. Elle se fait d'abord à la maison, grâce à des sachets de réhydratation orale. Ces solutions de réhydratation contiennent de l'eau, du sucre et du sel dans des proportions adaptées. Ils sont conseillée entre les repas, en petite quantité mais régulièrement. Des médicaments contre la diarrhée sont aussi parfois prescrits.

Si les symptômes persistent, que l'enfant perd du poids ou qu'il présente un comportement "mou", une consultation à l'hôpital s'impose. Il y recevra un traitement de réhydratation par intraveineuse.

Pour éviter de transmettre le virus, il est impératif de se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon

Le cas des personnes âgées

Reportage dans le service de soins de suite gériatrique de la Fondation Hospitalière Sainte-Marie à Paris
Reportage dans le service de soins de suite gériatrique de la Fondation Hospitalière Sainte-Marie à Paris

Chaque année, la gastro-entérite débarque dans les services de gériatrie, dans les maisons de retraite. Comment ces structures y font-elles face ? Quelles sont les mesures mises en place ?