Gastro-entérite de l'enfant : prendre en charge la déshydratation

La gastro-entérite est une maladie très fréquente qui paraît souvent banale. Pourtant, elle peut être grave, notamment chez l'enfant avec un risque de déshydratation parfois mortelle.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Les signes de déshydratation justifient une consultation en urgence
Les signes de déshydratation justifient une consultation en urgence

Les jeunes enfants sont souvent touchés par la gastro-entérite qu'ils se transmettent facilement en jouant ou en portant les mains à la bouche. Chez les moins de 5 ans, les infections à rotavirus sont la première cause de diarrhée sévère et aiguë à travers le monde. Le virus est très contagieux et provoque des vomissements, des diarrhées, des crampes abdominales, de la fièvre et une perte d'appétit.

Une conséquence peut être dramatique : la déshydratation. La seule solution est de se rendre aux urgences pédiatriques lorsque l'on constate certains symptômes.

Les symptômes de la déshydratation

Les yeux cernés et/ou enfoncés dans les orbite, les lèvres sèches, un rythme cardiaque très rapide, un manque de tonus musculaire et une léthargie sont des signes de déshydratation. Chez le nourrisson, la fontanelle peut être creuse. Autres signes possibles : une absence de larmes quand ils pleurent, un diminution du volume des urines (source : manual Merck).

La prise en charge doit se faire le plus vite possible à l'hôpital. Une sonde intraveineuse peut être posée pour réhydrater l'enfant. "On rentre de l'eau salée à l'intérieur des vaisseaux pour ralentir la fréquence cardiaque. Et dans un second temps, on la réhydrate comme une gastro un peu classique, déshydratée, avec une réhydratation abondante sur quatre heures. Et enfin, en parallèle, on propose à l'enfant de boire dès que son état général s'améliore", explique le Dr Jérémy Scialom, pédiatre. Si les vomissements sont importants, un médicament, par exemple le lodansétron, peut être prescrit.

Lorsque la déshydratation est moins importante, une sonde naso-gastrique est suffisante pour réhydrater l'enfant. "On ne donne pas spécialement de médicament, souligne Elodie Flauder, interne en pédiatrie, on donne surtout un soluté de réhydratation, du doliprane en cas de fièvre. La gastro-entérite est un virus donc on n'a pas besoin de donner des antibiotiques. Il faut attendre que le corps élimine tout seul le virus chez les enfants comme chez les adultes". 

En France, chaque année, près de 18.000 enfants de moins de 3 ans sont hospitalisés à cause de la gastro-entérite. La vaccination contre le rotavirus diminue de 85% le risque de contracter une gastro-entérite à rotavirus.