Intoxications : les coquillages du bassin d’Arcachon interdits à la consommation

La préfecture de Gironde a interdit la pêche et la consommation des coquillages du bassin d’Arcachon après plusieurs cas d’intoxications alimentaires. Une enquête doit déterminer l’origine des contaminations.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration.
Image d'illustration.  —  Crédits Photo : © Shutterstock / pixinoo

Huîtres, moules, palourdes, coques… La préfecture de Gironde a temporairement interdit le 18 février "la pêche, la commercialisation et la consommation de tous les coquillages du bassin d'Arcachon". La décision fait suite à plusieurs cas d'intoxications alimentaires causés par les coquillages.

Toxi-infections alimentaires

"Depuis mardi (16 février) plusieurs toxi-infections alimentaires ont été portées à la connaissance des services en charge de la sécurité sanitaire" explique la préfecture dans un communiqué. "Les enquêtes de traçabilité qui ont été déclenchées ont démontré que les coquillages issus du bassin d’Arcachon étaient en cause" poursuit-elle.

A lire aussi : Intoxications alimentaires : menaces dans nos assiettes !

Bassin d'Arcachon et band d'Arguin

La préfète de la région, Fabienne Buccio, a donc pris la décision d'interdire "les activités de pêche et de commercialisation destinée à la consommation humaine, de tous les coquillages y compris les huîtres en provenance du bassin d’Arcachon et du banc d'Arguin", c’est-à-dire le banc de sable situé à la sortie du bassin. La pêche de loisir est également interdite dans ces zones.

La préfecture a également ordonné le retrait de la vente des lots de coquillages "récoltés ou pêchés sur ces zones depuis le 8 février".

Diarrhées, vomissements, fièvre…

Mais quelle est la nature de la contamination et d’où vient-elle ? La préfecture a mandaté des laboratoires nationaux agrées pour faire la lumière sur cette affaire et les premiers résultats sont attendus en début de semaine prochaine.

Les toxi-infections alimentaires sont dues à la consommation d'aliments contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites. Outre les coquillages, les aliments les plus souvent en cause sont les œufs, la viande, la charcuterie, les poissons et les produits laitiers. Ces intoxications se caractérisent le plus souvent par des vomissements, des diarrhées, de la fièvre et des douleurs abdominales.

Elles sont généralement bénignes mais peuvent représenter un danger pour les personnes les plus fragiles comme les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.