Fêtes : comment moins roter après un repas copieux ?

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Aujourd'hui, il est question de rots après des repas trop copieux.

Mélanie Morin
Rédigé le , mis à jour le
Comment moins roter après un repas copieux ?  —  Magazine de la Santé

Les repas de fête ne sont pas uniquement source de plaisir… Après la bûche et le digestif, cela se gâte souvent un peu pour digérer correctement.

Les rots sont quasiment incontournables après un gros repas, cela montre que l'estomac est bien rempli et c’est tout à fait naturel.

Les gastro-entérologues expliquent qu’après l’apéritif, les huîtres, le foie gras, la volaille, le fromage, le dessert… l’estomac se retrouve légèrement distendu. 

Quand l'estomac chasse l'air avalé

Vous l’avez peut-être remarqué, vous pouvez avoir envie d’ouvrir un bouton de pantalon parce que vous vous sentez ballonné, vous réprimez aussi des rots. Cette sensation de trop-plein est due à l’excès alimentaire lui-même, et à tout l'air que vous avez avalé.

L’air entre dans la bouche, descend dans l’oesophage pour arriver à l’estomac. L’estomac est déjà bien occupé, du coup, il chasse cet air qui n’a rien à faire là.

Il remonte alors vers la bouche et sur le chemin, l’air fait vibrer le cardia, une petite jonction entre l’estomac et l’oesophage. Cette vibration provoque un bruit très caractéristique de rot, certains sont discrets, d’autres moins… 

Comment limiter la survenue des rots ?

Les gastro-entérologues confirment que le vieillissement a un impact sur tout l’organisme, les muscles vieillissent, le tube digestif aussi. La digestion en elle-même est fatigante car elle sollicite de nombreuses fonctions différentes et avec l’avancée en âge, il faut pouvoir encaisser cet effort digestif.

Il faut faire entrer moins d’air dans la bouche quand vous mangez. Pour cela, vous pouvez moins parler mais aussi manger moins vite ! Les gastro-entérologues rappellent qu’il faut compter environ 20 minutes pour commencer à ressentir la sensation de satiété.
Si vous prenez votre temps pour manger, vous aurez peut-être moins tendance à vous re-servir, l’estomac sera moins rempli, ce qui peut atténuer les rots.

L’autre avantage quand vous mangez moins vite, c’est que vous mastiquez mieux. Des aliments bien mâchés seront mieux digérés. 

Les boissons gazeuses, un faux-ami des rots

Il faut aussi éviter les boissons gazeuses. Sur le moment, elles peuvent vous soulager en vous aidant à roter… mais le gaz qu’elles contiennent va au contraire favoriser l’aérophagie.

Enfin, même si c’est tentant, juste après le repas, ne vous écroulez pas devant le téléfilm de Noël de l’après-midi… la position allongée peut accentuer la sensation de trop-plein et l’envie de roter. Mettez-vous plutôt en route pour une balade digestive ! 

Consulter en cas de rots trop fréquents

Même si les rots ce n’est pas glamour, il ne faut pas être gêné pour consulter surtout si ces éructations sont fréquentes et vous gâchent la vie. Et attention : gardez en tête que repas copieux et arrosés favorisent le risque de maladies cardiovasculaires et hépatiques.

Sinon, vous pouvez essayer de détrôner le Britannique Paul Hunn, qui détient depuis 2009 le record du monde du rot le plus sonore. Celui qui est surnommé "burper king", le "roi du rot" a quand même atteint 109,09 décibels, soit le bruit d’un concert de rock... Il faut dire qu’il s’entraîne à roter presque tous les soirs en buvant des sodas. 

@theburperking

##karaoke ##karaoketiktok ##burp ##burping ##burpking ##belch ##belching ##humour ##funny ##robbiewilliams ##angels ##burpsloud ##burpsoftiktok

♬ original sound - Paul Hunn

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !