Une femme découvre que ses rots incessants sont en fait causés… par un cancer colorectal

Une Américaine de 24 ans cherchait depuis quelques années les raisons de ses rots intempestifs. Il s’agissait en réalité d’un symptôme du développement d’un cancer colorectal de stade 3.

Mathis Thomas
Mathis Thomas
Rédigé le
Depuis janvier 2023, Bailey McBreen souffre également de douleurs “atroces”, d’une perte d’appétit et de constipation
Depuis janvier 2023, Bailey McBreen souffre également de douleurs “atroces”, d’une perte d’appétit et de constipation  —  Gofundme

Je ne m’arrêtais jamais de roter, parfois jusqu’à 10 fois par jour.” Bailey McBreen, une Américaine âgée de 24 ans, ne pouvait pas s’empêcher de roter. Elle s’est finalement rendue compte que ce symptôme était lié à un cancer colorectal avancé et non-diagnostiqué.

Je pouvais roter entre 5 et 10 fois par jour”, raconte la jeune femme au média NeedToKnow, comme le relève le New York Post. “Ce n’était pas normal pour moi. Je ne rotais presque jamais auparavant. C’est à ce moment que je me suis dit que quelque chose clochait.

À lire aussi : Cancer colorectal : quels sont les symptômes qui doivent alerter ? 

Douleurs, perte d'appétit et constipation

Lorsqu’aux rots s’ajoutent des reflux gastriques, Bailey McBreen décide alors de consulter son médecin traitant en février 2022. Celui-ci diagnostique uniquement que ces symptômes sont liés à une anxiété généralisée, d’après son témoignage. 

La santé de l’infirmière dans des services de chirurgie esthétique et de cardiologie se détériore alors pendant plusieurs mois. Depuis janvier 2023, elle souffre notamment de douleurs “atroces”, d’une perte d’appétit et de constipation.

Bailey McBreen se rend finalement aux urgences où l’équipe médicale lui apprend qu’elle est en réalité atteinte d’un cancer colorectal. Un scanner viendra préciser qu’il s’agit d’un cancer du côlon de stade 3 et qu’une tumeur obstrue son gros intestin.

Quels sont les signes du cancer colorectal ?

Troisième cancer le plus fréquent, derrière ceux de la prostate et du sein, le cancer colorectal est responsable de plus de 17 000 décès par an en France. Pourtant, lorsqu’il est diagnostiqué tôt, il guérit dans neuf cas sur dix.

La plupart du temps, le cancer colorectal apparaît après 50 ans. En France, un dépistage organisé est donc proposé, aux femmes comme aux hommes, entre 50 et 74 ans.

Il existe plusieurs facteurs de risque pouvant favoriser un cancer du côlon :

- L'âge ;
- Le fait d'avoir un polype ou un antécédent personnel ou familial de cancer du côlon ou du rectum ;
- Le mode de vie (alimentation pauvre en fibres et/ou riche en viandes rouges et en charcuteries, consommation d'alcool, surpoids/obésité, sédentarité, tabagisme) ;
- Le fait de souffrir d'une MICI, maladie inflammatoire chronique des intestins.

Quels sont les symptômes du cancer colorectal ?

La plateforme Ameli précise que ces symptômes peuvent englober :

- Des troubles du transit intestinal (constipation, diarrhée, nausées, vomissements, des selles plus étroites que d’habitude ou des efforts d’expulsion des selles douloureux et inefficaces) ;
- Du sang dans les selles ;
- Des douleurs abdominales ou rectales ;
- Une perte de poids inexpliquée ;
- Une grande fatigue ;
- De la fièvre qui dure. 

D'autres maladies peuvent provoquer ces mêmes symptômes, indique la plateforme Ameli. Il est donc important d'en parler à son médecin traitant lors d’une consultation. 

Pourquoi le cancer colorectal fait-il roter ?

Pour Bailey McBreen, “les rots incessants n’étaient pas un signe explicite de cancer colorectal” selon l’oncologiste de l’Américaine, “mais il s’agissait du début des symptômes”. Mais quel est le lien entre ces rots et le développement d’un cancer ? Selon elle, la tumeur de son gros intestin obstruant le tube digestif aurait entraîné un reflux gastro-œsophagien (RGO) et, in fine, des éructations intempestives. 

Fin janvier, les chirurgiens sont parvenus à opérer d’urgence la tumeur et la jeune infirmière doit désormais suivre une chimiothérapie jusqu'en août.

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent le cancer colorectal
Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent le cancer colorectal  —  Le Mag de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !