Le chirurgien esthétique peut-il refuser une intervention ?

Les chirurgiens cupides ne sont-ils pas irresponsables de promettre des poitrines disproportionnées, qui ont des conséquences désastreuses ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses du Dr Jean-Claude Dardour, chirurgien plasticien et esthétique :

"Les chirurgiens ne sont pas obligés de suivre leurs patientes lorsque la demande n'est pas raisonnable. Les chirurgiens sont d'ailleurs présents pour éviter les excès, notamment pour des raisons techniques. En fonction de la largeur du thorax d'une patiente, elle ne pourra pas se permettre d'avoir des prothèses supérieures à tel ou tel niveau.

"Lorsque les prothèses sont trop grosses, des trous peuvent se former et s'agrandir. Cela se rattrape mais il faut faire attention. Si le chirurgien accepte des demandes qui ne sont pas raisonnables, il commet une faute qui est plutôt un manque d'expérience. Comment juger si une prothèse est trop grosse ? À partir de quel moment considère-t-on que les prothèses vont être trop grosses ? Il faut avoir de l'expérience pour répondre à ces questions. Plus le praticien a réalisé des opérations, plus il sait jusqu'où il peut aller."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Après une rhinoplastie, j'ai une pointe encore volumineuse, une columelle qui semble affaissée, une bosse, un enfoncement sur le côté. C'est un raté, non ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Après le décès d'une patiente des suites d'un lymphome, peut-être développé au contact de ces implants mammaires, est-il nécessaire d'enlever toutes les prothèses ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Comment choisir son chirurgien ? Faut-il forcément en choisir un qui pratique des tarifs élevés ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Jean-Claude Dardour, chirurgien plasticien et esthétique