En 2014, 4 millions de Français ne mangeront plus à leur faim

En 2014, 4 millions de Français ne mangeront plus à leur faim

870 millions d'affamés et plus de 1,5 milliards de malnutris. Ce sont les chiffres effrayants relayés par l'ONU lors de la Journée mondiale de lutte contre la faim, ce mardi 16 octobre 2012. Alors que le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde ne baisse plus depuis une décennie, c'est en Europe que des associations caritatives tirent la sonnette d'alarme : il ne reste plus que trois mois pour sauver l'aide alimentaire européenne. Sans cette aide humanitaire financée par l'Union européenne, 18 millions d'Européens vivant sous le seuil de pauvreté, dont 4 millions de Français, ne mangeront plus, dès janvier 2014, à leur faim.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

L'Union européenne, prix Nobel de la paix 2012, serait-elle plus pacifique que généreuse ? C'est ce que porte à croire la suppression annoncée du Programme européen d'aides aux plus démunis (PEAD), une aide alimentaire représentant chaque année 23 à 50 % des denrées alimentaires distribuées par les associations françaises. La Croix-Rouge française, les Restos du cœur, le Secours populaire et la Fédération française des banques alimentaires ont lancé hier, lundi 15 octobre 2012, un appel à la mobilisation pour la préserver.

A travers le PEAD crée en 1987, l'Union Européenne met à disposition des 27 Etats membres ses stocks de matières premières, céréales et lait principalement, issus des surplus agricoles. En France, les stocks sont réceptionnés par un établissement public qui les "troque" auprès d'entreprises agro-alimentaires contre des denrées alimentaires ultérieurement distribuées aux quatre associations habilitées à les distribuer.

Cependant, les réformes de la Politique Agricole Commune (PAC) ont peu à peu réduit les stocks agricoles, obligeant la Commission européenne à utiliser aussi des fonds, s'élevant à 1 euro par Européen, pour maintenir le niveau de l'aide humanitaire. Une pratique contestée depuis novembre 2011 par plusieurs gouvernements, l'Allemagne en tête, qui réclament, non pas un financement européen, mais un financement national de l'aide alimentaire.

"Si un nouveau programme n'est pas voté par les chefs d'Etat ou de gouvernement avant décembre 2012, notamment à l'occasion de la finalisation du budget européen pour les sept ans à venir, l'aide alimentaire à l'échelon européen disparaîtra totalement et irrémédiablement un an plus tard", ont rappelé ces associations.

C'est en reprenant le concept du "Air Guitar", une activité consistant à mimer avec dérision le geste d'un guitariste, que les quatre associations ont lancé le surprenant "Airfood Project" exhortant les internautes à se filmer en train de manger dans une assiette vide et de la poster sur le site Internet (theairfoodproject.com). Tous les moyens de communication sont bons pour mobiliser l'opinion publique : une page Facebook et le mot-clé #airfood sur Twitter ont également été lancés pour défendre le PEAD.

Le gouvernement français s'est engagé début octobre 2012 à défendre au niveau de la Commission européenne le PEAD.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :