1. / Alimentation

Bien manger avec un budget serré

Trop sucré, trop salé, trop gras... Nous mangeons souvent mal, pour une question de temps ou tout simplement d'argent. Selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), chaque Français consacre en moyenne 3.600 euros pour se nourrir chaque année, soit beaucoup moins que dans les années 60. Aux aliments frais s'est substituée la nourriture industrielle, pratique et moins chère, mais peu équilibrée. Pourtant, il est possible de manger sainement sans se ruiner.

Rédigé le , mis à jour le

Bien manger avec un budget serré
Bien manger avec un budget serré
Sommaire

Potager collectif : un goût de partage

Des potagers en libre accès en pleine ville

Des fruits et des légumes gratuits, en libre service, en pleine ville ? Vous en rêviez ? Une association l'a fait. Le concept est né en Angleterre en 2008. Pendant la crise, deux femmes ont eu l'idée d'installer des potagers dans l'espace public pour que tout le monde puisse se servir gratuitement. En France, cela s'appelle "Les Incroyables Comestibles", plus de 500 villes et villages ont mené des actions.

Avant de se retrouver dans les assiettes des habitants, les fruits et légumes sont cultivés dans un potager collectif. Chacun est invité à mettre les mains dans la terre pour que la récolte profite au plus grand nombre. L'accent est mis sur le respect de la saisonnalité des cultures. On les laisse pousser sans les brusquer : "On n'utilise pas du tout d'engrais, pas de pesticides. Tout est naturel, c'est du 100% bio", tient à préciser Michel Simon, directeur de la maison de quartier du clos d'Arcy à Poissy.

Dans cet esprit, l'association ne produit pas de gros volumes et elle défend l'importance du partage autour de repas conviviaux où rien ne se perd comme l'explique Michel Simon : "Premièrement, c'est ludique. Et en même temps, rien n'est jeté. On profite de la peau qui est aussi très nutritive. Ce qui est important à travers ces activités, c'est de pouvoir montrer aux personnes qui ont un petit pouvoir d'achat qu'avec peu de choses, avec un petit lopin de terre, elles peuvent cultiver leurs propres légumes sainement et aussi manger sainement à moindre coût".

Ces initiatives poussent un peu partout en France. Plus de 500 communes cultivent déjà ce mode de consommation naturel et altruiste.

Des produits de qualité à prix cassés : une association innove

Regrouper les commandes, réduire les intermédiaires et favoriser les circuits courts est la stratégie grâce à laquelle l'association VRAC, basée à Lyon, organise des ventes de denrées alimentaires de qualité, à des prix abordables pour tous.

Une fois par mois, l'association VRAC s'installe dans un centre social de la ville pour la vente de ses produits alimentaires. Un lieu qui n'est pas choisi au hasard : "Dans certains quartiers où nous sommes présents, plus de 40% des gens vivent sous le seuil de pauvreté, soit moins de 800 euros par mois. C'est dans ces quartiers que l'on retrouve le plus de diabétiques, le plus d'obésité, où la malnutrition est la plus présente…", explique Boris Tavernier directeur de l'association.

L'association propose des produits de qualité, souvent bio, à des prix imbattables. La vente est ouverte à tous, seule condition : payer une adhésion adaptée aux revenus à partir de 1 euro par an. Les produits sont vendus de 20 à 50% moins chers qu'en grandes surfaces.

Pour proposer ces tarifs attractifs, les commandes sont passées en grandes quantités et revendues pour la plupart en vrac. Une particularité qui permet d'adapter la consommation aux besoins et au porte-monnaie. L'association VRAC compte aujourd'hui 1.200 adhérents dans l'agglomération lyonnaise et elle se développe dans d'autres grandes villes comme Strasbourg, Bordeaux ou Toulouse.

Bien manger pour pas cher : quelques idées recettes

Cathleen Clarity, chef à l'Atelier des chefs, propose deux recettes pour bien manger sans se ruiner. Au menu : lentilles Beluga, carottes nouvelles et crème de maïs et cannellonis de poireaux.

Recette : lentilles Beluga, carottes nouvelles et crème de maïs

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 280 g de lentilles béluga ou lentilles caviar
  • 4 carottes fanes
  • 1 boîte de maïs bio de 280 g
  • 1 gousse d'ail
  • 10 g de beurre doux
  • 15 cl de crème liquide
  • Huile d'olive
  • Sel, poivre
     

Préparation : 

1 - Chauffer un filet d'huile d'olive dans une casserole et faire revenir les lentilles. Les couvrir d’un litre d’eau et porter à ébullition. Baisser le feu et faire frémir pendant 25 à 30 minutes. Rajouter un peu plus d'eau si nécessaire. Ne saler qu'à la fin de la cuisson.

2 - Pendant la cuisson des lentilles, éplucher et émincer finement les carottes. Les faire revenir pendant 5 minutes dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Saler, poivrer. Les mettre de côté.

3 - Egoutter le maïs, éplucher la gousse d'ail et hacher finement. 

4 - Dans la même poêle, faire mousser le beurre doux et faire dorer l'ail et le maïs. Ajouter la crème, porter à ébullition. Baisser le feu et faire frémir environ 5 minutes. Saler et poivrer. Mixer à l'aide d'un mixeur plongeant et garder au chaud.

5 - Egoutter les lentilles, les saler. Remettre dans la casserole et mélanger avec les carottes.

6 - Dresser ensuite dans des assiettes creuses et verser un peu de crème de maïs dessus. Servir chaud.

 

Recette : cannellonis de poireaux

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 poireaux
  • 20 g de chorizo
  • 150 g de fromage frais type Philadelphia ou Saint Moret
  • 5 g de gros sel
  • Sel, poivre
  • Huile d'olive
  • Huile de friture
     

Préparation : 

1 - Séparer le blanc des verts des poireaux. Les laver. Tailler les blancs en tronçon de 6 cm environ.

2 - Porter 50 cl d'eau à ébullition, ajouter le gros sel et faire blanchir les poireaux 4 minutes. Les plonger dans l'eau froide pour stopper la cuisson.

3 - Retirer le coeur des tronçons pour obtenir un cylindre bien net.

4 - Hacher le coeur des poireaux et tailler le chorizo en petits cubes. Faire revenir dans un filet d'huile d'olive, ajouter le fromage frais, saler, poivrer et bien mélanger.

5 - Verser cette préparation dans une poche à douille et remplir les cylindres de poireaux.

6 - Tailler les verts de poireaux en fine julienne (très fins bâtonnets). Chauffer un peu d'huile de friture et faire frire les verts de poireaux rapidement. Les débarrasser sur un papier absorbant.

7 - Servir les “cannellonis” sur une petite assiette avec les verts de poireaux frits dessus.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus