Somnolence au volant : première cause de mortalité sur autoroute

Les excès de vitesse et l'alcool, principales causes d'accidents mortels sur l'autoroute ? Et bien non ! Selon une étude publiée par l'Association des sociétés françaises d'autoroutes, la fatigue et la somnolence représentent la première cause de mortalité sur autoroute. 

Rédigé le

Somnolence au volant : première cause de mortalité sur autoroute
Somnolence au volant : première cause de mortalité sur autoroute

En 2012, 143 personnes sont mortes sur les autoroutes, c'est 25 fois moins que sur les routes nationales ou départementales. Le nombre d'accidents mortels liés aux excès de vitesse est en net recul, la vitesse ne provoque plus que 15% des accidents mortels, c'est deux fois moins qu'il y a 15 ans.

D'après l'étude de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes, le véritable fléau aujourd'hui, c'est la fatigue et la somnolence, responsables d'un accident mortel sur trois. Dans 50% des cas, les conducteurs sont âgés de moins de 35 ans. Et si l'on prend aussi en compte les accidents dus à l'inattention, il apparaît que la baisse du niveau de vigilance intervient dans près de 40% des accidents mortels.

Alors comment repérer les premiers signes de fatigue ? Que faire pour éviter de s'endormir au volant ? Les réponses du Dr François Duforez, spécialiste au centre du sommeil et de la vigilance à l'hôpital de l'Hôtel Dieu à Paris.

  • Quels sont les signes de fatigue qui doivent alerter le conducteur ?

Dr Duforez : "Il faut déjà être attentif à certains signes physiques. Quand on est fatigué, la température du corps diminue. Des frissons ou une sensation de froid sont des signes qui doivent vous alerter. La fatigue, c'est aussi la nuque qui devient raide, des bâillements réguliers et intempestifs, ou encore des panneaux que l'on lit sans prendre en compte les informations.

"En cas de fatigue, il est difficile de garder sa trajectoire. Pour alerter les conducteurs, la plupart des bandes d'arrêts d'urgences sur autoroutes sont équipées de systèmes qui provoquent du bruit lorsqu'on roule dessus… Un signal qui doit vous alerter…

"Il arrive aussi que des conducteurs se mettent à avoir "des bouffées de rêve" ou des hallucinations comme le fait de s'imaginer dans son lit. Tous ces signes montrent que l'endormissement est proche, il faut donc s'arrêter au plus vite pour restaurer la vigilance."

  • Quelles sont les solutions pour éviter la fatigue au volant ?

Dr Duforez :  "Il est recommandé de faire une pause environ toutes les deux heures, car cette durée correspond à un cycle de vigilance. Lors d'un arrêt sur une aire d'autoroute, je conseille de prendre un café puis de faire une sieste de 30 minutes, mais pas plus longtemps. Si vous ne dormez pas, le fait de simplement fermer les yeux permet de restaurer la vigilance. Le café, c'est un petit "coup de pouce" pour éviter de se sentir fatigué après cette petite sieste.

"Idéalement, il est préférable de conduire le matin, car c'est le moment où il y a le plus de stimulations au niveau cérébral. Il faut surtout éviter de conduire entre 2h et 6h du matin, car le taux de mélatonine, l'hormone du sommeil, est très élevé pendant ces heures donc le risque de s'endormir au volant est plus important.

"Il faut aussi faire attention à la prise de certains médicaments qui peuvent altérer la vigilance."

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :