Peut-on confondre un infarctus avec un problème gastrique ?

Mon infarctus a été diagnostiqué comme "problème gastrique" par trois médecins ! Comment peut-on les confondre ?

Rédigé le , mis à jour le

Peut-on confondre un infarctus avec un problème gastrique ?

Les réponses avec le Pr. Jean-Guillaume Dillinger, cardiologue à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Quand la douleur est typique, une douleur très intense en étau, le diagnostic est assez facile. Mais parfois on a une douleur uniquement dans le bras, ou dans la mâchoire, dans ce cas le diagnostic est plus compliqué. On a aussi parfois des douleurs épigastriques pour les infarctus inférieurs qui peuvent mimer des douleurs digestives. Dans ce cas poser un diagnostic est plus compliqué. C'est la réalisation de l'électrocardiogramme qui peut faire le diagnostic de l'infarctus.

"Pour l'infarctus les femmes ont en général les mêmes signes que les hommes. Les personnes âgées et les diabétiques ont parfois des douleurs moins intenses ou des formes moins importantes. Mais en règle générale, on a les mêmes signes pour les hommes et les femmes : à savoir une douleur assez importante qui serre dans la poitrine."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Doit-on demander un bilan ou un test particulier à partir de tel ou tel âge ? Et à quelle fréquence ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • À quoi servent les deux prises de sang faites à 6 heures d'intervalle ? Ce test est-il vraiment fiable pour s'assurer qu'il n'y a pas eu d'infarctus ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Un infarctus avec arrêt cardiaque de plusieurs minutes provoque-t-il forcément des lésions au cerveau ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Jean-Guillaume Dillinger, cardiologue à l'hôpital Lariboisière (Paris)