Ostéoporose : le traitement par biphosphonates ?

J'ai pris un traitement de biphosphonate durant sept ans, et malgré cela mon ostéoporose s'accentue. Pourquoi ? Les biphosphonates ne risquent-ils pas d'être très nocifs à long terme par leur effet cumulatif dans l'organisme ?

Rédigé le , mis à jour le

Ostéoporose : le traitement par biphosphonates ?

Les réponses du Pr. Bernard Cortet, rhumatologue au CHRU de Lille :

"Plusieurs éléments doivent être pris en considération. Premièrement, un certain nombre de patients ou patientes ne répondent pas à tous les traitements notamment aux biphosphonates. Ces traitements sont assez mal absorbés par les intestins. Une des raisons pour lesquelles on peut avoir une résistance aux traitements, c'est simplement un problème d'absorption. Dans ces conditions, il existe des alternatives thérapeutiques. Si on pense que le traitement n'est pas suffisamment actif, il faut le remplacer. Mais le suivi densitométrique ne permet pas d'évaluer de manière très précise le renforcement de la qualité des os alors que l'on sait que ces traitements ont une efficacité anti-fracturaire et qu'ils diminuent d'environ 50 % le risque de récidive fracturaire.

"Le métabolisme des biphosphonates est particulier. Ils s'accumulent uniquement dans le tissu osseux, ils ont un effet rémanent c'est-à-dire que lorsqu'on les stoppe, ils continuent d'être efficace. C'est la raison pour laquelle on ne conçoit pas de stratégie de traitement sur 30 ans. On va traiter pendant 5 à 10 ans en fonction du risque initial. On peut se permettre de faire une pause à l'issue de ce délai."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Est-il vrai que le traitement hormonal substitutif n'est plus le meilleur traitement contre l'ostéoporose après la ménopause ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Pourquoi le tabac est-il un facteur aggravant de l'ostéoporose ?
    Le surpoids favorise-t-il l'ostéoporose ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Pr. Bernard Cortet, rhumatologue au CHRU de Lille