Les films pornographiques générateurs de complexes ?

S'il se compare à un acteur de X, un adolescent ne risque-t-il pas de développer de gros complexes ?

Rédigé le , mis à jour le

Les films pornographiques générateurs de complexes ?

Les réponses avec Béatrice Copper-Royer, psychologue clinicienne et psychothérapeute, et le Dr Christophe Guigné, sexologue :

"La pornographie à l'adolescence est un phénomène qui augmente puisque les adolescents ont accès d'un clic de souris aux sites pornographiques. C'est un désastre, surtout chez les jeunes adolescents, entre 11 et 14 ans. La pornographie les met dans un état d'excitation, de fascination, d'angoisse et d'inquiétude qui est fort."

"Par rapport à la taille de l'organe masculin, cela est inquiétant pour les garçons mais aussi pour les filles. Lors des séances d'éducation à la sexualité, on n'étire jamais un préservatif pour augmenter l'élasticité car les jeunes filles ont peur. C'est aussi inquiétant pour les garçons qui se regardent discrètement quand ils se changent dans les vestiaires avec un pénis flaccide (au repos). Ils se comparent aux acteurs de films X, ce qui n'est pas une bonne chose. Il faut construire et retravailler autour de la pornographie, et non éluder le sujet."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :