La luminothérapie, une astuce anti-déprime pour l'hiver ?

Depuis qu'il fait froid, j'ai davantage envie de dormir. Dois-je respecter cette envie ou au contraire lutter contre elle ?Comment prévenir la déprime qui s'installe avec l'hiver ? La luminothérapie est-elle une solution éprouvée ?

Rédigé le , mis à jour le

La luminothérapie, une astuce anti-déprime pour l'hiver ?

Les réponses avec Martine Perret, chronobiologiste :

"Pendant l'hiver, on a une augmentation du sommeil en particulier du sommeil profond, à peu près 20%. Il faudrait donc théoriquement suivre cette augmentation et être en conformité avec sa physiologie. Mais l'environnement avec les ordinateurs très tard le soir... perturbe ce rythme de sommeil, d'où la fatigue, la dépression, l'agressivité.

"Notre horloge biologique est entraînée par la lumière. Et avec les jours qui décroissent, il n'y a pas assez de lumière. Pour synchroniser l'horloge, il faut mettre le matin ou le soir une forte lumière. Dès que vous éteignez la lumière très forte le soir la mélatonine se met à augmenter et vous avez envie de dormir. Il s'agit de lampes assez fortes. Il faut éviter de vivre dans des milieux confinés avec des lampes faibles. Maintenant on parle beaucoup de la lumière bleue. Des études ont montré que la lumière bleue est la plus stimulante. Dans les radiations de la lumière blanche, le bleu est le plus efficace.

"Environ 20 minutes de luminothérapie est largement suffisant pour que l'organisme puisse en tirer des bénéfices. Le matin la luminothérapie stimule notre organisme et le soir elle permet de faire comprendre à l'organisme qu'il s'agit de la fin de journée."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus