L'addiction au chocolat est-elle psychologique ?

Je suis absolument accro au chocolat comme on peut l'être à la cigarette, est-ce purement psychologique ?

Rédigé le , mis à jour le

L'addiction au chocolat est-elle psychologique ?

Les réponses du Dr Franck Senninger, nutritionniste :

"L'addiction au chocolat est physiologique, de la même manière qu'il y a des récepteurs au cannabis, il y a d'autres molécules qui favorisent la fabrication d'un neuromédiateur, la dopamine qui est une hormone dopante. La dopamine est l'hormone de l'addiction. De multiples substances dans le chocolat (hormones, substances alcaloïdes) favorisent le système de récompense. Du coup, on peut devenir accro au chocolat si on a une sensibilité à cette dopamine.

"Certaines personnes sont très sensibles et ont une véritable addiction. Elles ont un syndrome de manque lorsqu'elles n'ont pas de chocolat. La théobromine diminue le stress. Les personnes se sentent moins en forme psychologiquement et ont un manque sur le plan physiologique."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Le chocolat aide-t-il à lutter contre la dépression ? Si oui, quelle quantité est-il raisonnable de consommer chaque jour ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Pourquoi suis-je constipée après avoir mangé du chocolat ?
    On m'a dit que le chocolat pouvait induire ou augmenter les migraines, est-ce vrai ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Franck Senninger, nutritionniste

Sponsorisé par Ligatus