Infarctus : à quoi servent les deux prises de sang faites à six heures d'intervalle ?

À quoi servent les deux prises de sang faites à 6 heures d'intervalle ? Ce test est-il vraiment fiable pour s'assurer qu'il n'y a pas eu d'infarctus ?

Rédigé le , mis à jour le

Infarctus : à quoi servent les deux prises de sang faites à six heures d'intervalle ?

Les réponses avec le Pr. Jean-Guillaume Dillinger, cardiologue à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Grâce à ces deux prises de sang, on dose les enzymes cardiaques. Dans l'infarctus, il y a la forme la plus grave où l'artère est complètement bouchée. On a des douleurs et il s'agit d'une urgence. Mais parfois on a ce que l'on appelle des syndromes de menace, donc un début d'infarctus avec une douleur qui a cédé. Pour être sûr du diagnostic, on dose les enzymes cardiaques qui peuvent nous conforter dans le diagnostic. On observe ainsi s'il y a eu une souffrance myocardique qui témoigne de l'infarctus."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Doit-on demander un bilan ou un test particulier à partir de tel ou tel âge ? Et à quelle fréquence ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Mon infarctus a été diagnostiqué comme "problème gastrique" par trois médecins ! Comment peut-on les confondre ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Un infarctus avec arrêt cardiaque de plusieurs minutes provoque-t-il forcément des lésions au cerveau ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Jean-Guillaume Dillinger, cardiologue à l'hôpital Lariboisière (Paris)



Sponsorisé par Ligatus