Hormone mâle en baisse chez les papas, en présence de leurs enfants

Une étude américaine montre une baisse du taux de testostérone chez les pères dormant à proximité de leur enfant.

Rédigé le

Hormone mâle en baisse chez les papas, en présence de leurs enfants
Hormone mâle en baisse chez les papas, en présence de leurs enfants

On sait depuis longtemps que les femmes s'adaptent biologiquement à leur rôle de mère. Ce que l'on sait depuis peu, en revanche, c'est que les hommes aussi changent quand ils deviennent pères, et ce changement se traduit par une baisse de la testostérone.

Une étude publiée récemment dans le journal PLoS ONE va même plus loin : le fait de dormir avec son enfant (ce qu'on appelle communément le co-sleeping) entraînerait une baisse encore plus prononcée de l'hormone mâle.

L'anthropologiste Lee Gettler, de l'université américaine Notre-Dame, dans l'Indiana, a mené une étude aux Philippines sur 362 pères entre 25 et 26 ans. Le choix des Philippines était guidé par la tradition culturelle : dormir sur le même matelas que ses enfants y est une pratique courante.

Lee Gettler a partagé sa cohorte en trois groupes : ceux qui dorment dans des pièces séparées, ceux qui dorment dans la même chambre, et ceux qui partagent le même lit que leur enfant.

Des échantillons de salive prélevés le matin au lever, et le soir au coucher, permettaient de mesurer le taux de testostérone. Pendant la journée, aucune différence significative entre les trois groupes n'était relevée. En revanche, pendant la nuit, ce sont les pères dormant avec leur enfant qui avaient le taux de testostérone le plus bas.

Pour Lee Gettler, ces résultats tendent à montrer que la parentalité n'est pas réservée aux femmes. Et que surtout, l'image du père qui s'investit dans l'éducation et le soin apporté à son bébé seraient un élément ancestral dans l'espèce humaine. Sinon, comment expliquer ce changement physiologique à proximité de l'enfant ?

Cette étude, pour l'instant préliminaire, ne permet pas encore de déterminer pourquoi le taux de testostérone baisse chez un papa quand il est à côté de son bébé. Des odeurs ou des signaux tactiles pourraient en être à l'origine. Dans tous les cas, cela ouvre de nouvelles perspectives quant aux fonctions de l'hormone mâle, souvent associée à l'agressivité, la libido, et… la virilité.

Source : Gettler LT, McKenna JJ, McDade TW, Agustin SS, Kuzawa CW (2012) Does Cosleeping Contribute to Lower Testosterone Levels in Fathers? Evidence from the Philippines. PLoS ONE 7(9): e41559. doi:10.1371/journal.pone.0041559

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :