Grignoter sans jamais manger de vrais repas, est-ce un problème ?

Si on ne fait que grignoter sans jamais manger de vrais repas, est-ce un problème ?

Rédigé le , mis à jour le

Grignoter sans jamais manger de vrais repas, est-ce un problème ?

Les réponses avec le Dr Laurence Plumey, nutritionniste :

"Oui, grignoter sans jamais manger de vrais repas est problématique. En général quand on grignote, on aime plutôt manger des produits sucrés, voire gras et sucrés. Et on a beaucoup de mal quand on se nourrit essentiellement de ces produits, à couvrir ses besoins nutritionnels en vitamines, en minéraux, en oligoéléments. Et donc même si l'apport calorique peut ne pas être excédentaire si on mange peu au repas parce que l'on grignote un peu toute la journée et qu'on éprouve peu de faim au moment du repas, néanmoins la qualité nutritionnelle n'y est pas.

"A apports caloriques égaux, on a beaucoup trop de gras, beaucoup trop de sucre et pas assez de protéines, de vitamines, de minéraux… le corps ne s'y retrouve pas. Il n'y a pas que les calories dans la vie, il y a également cette densité nutritionnelle qui va se ressentir et s'exprimer sous forme de fatigue car les carences et les déficiences vont s'installer progressivement."

En savoir plus sur le grignotage

Dossier :

Questions/réponses :