Circoncision : comment diminuer la douleur ?

A part le paracétamol, que peut-on donner à l'enfant pour diminuer la douleur ?

Rédigé le , mis à jour le

Circoncision : comment diminuer la douleur ?

Les réponses avec le Pr. Daniel Annequin, anesthésiste et responsable de l'unité douleur à l'hôpital Armand-Trousseau :

"Grâce à des études menées aux Etats-Unis, on a pu mesurer le niveau de douleur lors de la circoncision des petits garçons. On a pu constater que les nouveaux-nés qui n'ont pas d'antalgiques ont des scores de douleur maximum. On est dans le cas d'une chirurgie certes brève, mais ça reste une chirurgie. C'est vrai qu'il existe les solutions sucrées, les anesthésies locales mais toutes les études montrent que cela ne suffit pas. Il est sûr que l'on va faire baisser les scores de douleur mais globalement il faut associer trois, quatre voire cinq moyens antalgiques pour pouvoir opérer en ambulatoire, l'idéal est quand même le gold center c'est-à-dire l'anesthésie générale.

"On a des scores comportementaux, c'est-à-dire des observations de la mimique, des cris, des pleurs… On dispose actuellement d'une dizaine de grilles parfaitement validées qui mesurent la douleur et on voit que la grande majorité des petits garçons subissent une douleur maximale, même si 5 à 10 % d'entre eux ont des réactions moins importantes.

"Les cinq moyens antalgiques sont le paracétamol, la crème anesthésiante, la solution sucrée, le bloc pénien et l'anesthésie locale."

En savoir plus :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus