C'est prouvé, le bio a tout bon !

Les aliments biologiques contiennent plus d'antioxydants, moins de métaux toxiques et moins de pesticides que les produits issus de l'agriculture traditionnelle, d'après une étude publiée le mardi 29 juillet 2014 dans le British Journal of Nutrition.

Rédigé le , mis à jour le

C'est prouvé, le bio a tout bon !
C'est prouvé, le bio a tout bon !

C'est une équipe internationale, dirigée par Carlo Leifert, professeur d'Agriculture écologique à l'université de Newcastle, qui publie cette étude dans le British Journal of Nutrition. Le chercheur estime apporter "aux consommateurs de nouvelles informations importantes par rapport à celles disponibles jusqu'à présent qui étaient contradictoires dans de nombreux cas et ont souvent été sources de confusion".

Le professeur Leifert fait référence à plusieurs études discréditant l'alimentation biologique : l'une d'elles est britannique et a été publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition en juillet 2009. Elle a abouti à la conclusion que les produits bio n'apportent pas vraiment d'avantages nutritionnels par rapport aux autres. Constat plutôt similaire à celui d'une autre étude publiée en septembre 2012 dans la revue Annals of Internal Medicine, selon laquelle il n'existe pas de différences significatives entre les deux catégories d'aliments étudiées.

M. Leifert et son équipe tirent des conclusions très différentes et jugent d'ailleurs ces publications incomplètes car elles ne prennent pas un nombre assez important d'études en compte. Par exemple, si l'étude de 2009 rassemblait 46 travaux, celle de 2014 en rassemble 343.

Et les résultats sont plutôt significatifs :

  • Les aliments bio comportent de 18 à 69% d'antioxydants en plus que les aliments classiques. Les antioxydants sont des molécules naturellement présentes dans les aliments, comme la vitamine C ou les caroténoïdes. Ils les protègent en leur permettant d'éviter l'oxydation (l'action des radicaux libres) qui à la longue abîme les cellules. Les plantes bio en seraient davantage pourvues car elles seraient plus "stressées" que les autres. C'est en quelque sorte l'absence de produits phytosanitaires qui les oblige à se défendre davantage. Le bénéfice pour la santé est conséquent car on sait que ces composés peuvent protéger contre les maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires et neurodégénératives, ainsi que certains cancers.

  • Ils contiennent environ 48% de métaux toxiques en moins, dont le cadmium : ce métal très toxique est contenu dans le phosphate, un engrais minéral exclu de l'agriculture biologique.

  • Ils comportent également environ quatre fois moins de pesticides (pour les fruits bio, sept fois moins que pour les fruits classiques).

Il reste cependant plusieurs questions auxquelles les chercheurs doivent répondre. Selon les dires de Carlo Leifert, ils doivent encore déterminer avec précision les impacts sur la santé de la consommation de produits biologiques plutôt que classiques.

VOIR AUSSI :

Sponsorisé par Ligatus