Un patient avec un obus dans le rectum, l'hôpital évacué

Samedi 17 décembre, un homme de 88 ans s'est présenté aux urgences avec un obus de la Première Guerre mondiale coincé dans le rectum. Il a été opéré pour retirer l'objet.

Muriel Kaiser
Muriel Kaiser
Rédigé le
L'homme de 88 ans s'est présenté aux urgences
L'homme de 88 ans s'est présenté aux urgences  —  Shutterstock

C'est une prise en charge insolite qui a lieu samedi 17 décembre à l'hôpital Sainte-Musse de Toulon (Var). Un homme de 88 ans s'est présenté aux urgences, un obus coincé dans le rectum. L'objet faisait "cinq ou six centimètres de diamètre sur vingt de long", selon Nice Matin qui a révélé l'information. 

Si le patient a assuré que l'objet était démilitarisé, la direction de l'hôpital a tout de même procédé à une évacuation partielle de l'établissement. Les services les plus éloignés, eux, ont été confinés. Et les nouveaux patients ont été transférés vers d'autres hôpitaux. 

Une fois que les démineurs ont confirmé que l'objet ne présentait pas de risque d'explosion, l'octogénaire a pu être opéré. Le spécialiste a procédé à une chirurgie viscérale pour récupérer l’objet par l’abdomen.

À lire aussi : Le pet vaginal, un faux pet embarrassant

Le plaisir prostatique en toute sécurité

Ce fait divers insolite pose néanmoins la question des objets utilisés à des fins de plaisir sexuel. En effet, il existe une multitude d'objets, spécialement conçus pour cette utilisation, disponibles dans des magasins spécialisés ou encore sur Internet. Le plug anal permet notamment de se procurer du plaisir en toute sécurité. Il possède généralement une base plus large qui permet à l'objet de ne pas se coincer dans le rectum. Pour les hommes, le plug anal stimule la prostate, une glande érogène située en avant du rectum. Mais attention à prendre certaines précautions. 

En effet, il est recommandé de masser l'orifice afin de le détendre. Pensez bien à lubrifier l'anus et le plug anal. Ensuite, introduisez doucement le plug anal, sans aller trop loin au début, en prenant votre temps. Et n'oubliez pas : il n'y a aucune honte à se faire plaisir en passant par cette zone, il suffit juste d'utiliser des objets adaptés pour ne pas se retrouver aux urgences !

Marina Carrère d'Encausse et Fabien Doguet expliquent les différentes douleurs anales
Marina Carrère d'Encausse et Fabien Doguet expliquent les différentes douleurs anales  —  Le Mag de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !