1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Baisse de la libido

La ménopause est-elle une cause d'une baisse de désir ?

La ménopause est-elle une cause d'une baisse de désir ? J'ai 60 ans et je n'ai plus de désir sexuel.

Rédigé le

La ménopause est-elle une cause d'une baisse de désir ?

Les réponses avec le Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue, et avec le Dr Marie Veluire, gynécologue-sexologue :

"La ménopause n'est pas en tant que telle, une cause de baisse de désir sexuel. Sur le plan hormonal, le désir sexuel est sous influence de la testostérone donc de l'hormone mâle. Il n'y a pas de baisse de testostérone brutale à la ménopause, la testostérone baisse depuis l'âge de 20 ans et de façon régulière sauf si on est opérée et qu'on nous enlève les ovaires. Sinon il n'y a pas de baisse brutale de testostérone.

"En revanche à la ménopause, il y a une baisse brutale d'œstrogène. L'œstrogène n'est pas du tout une hormone du désir sauf que la carence en œstrogène qui ne se fait pas brutalement, il faut un peu de temps, va entraîner un certain nombre de symptômes comme les bouffées de chaleur, comme une sécheresse vaginale à terme donc une capacité à lubrifier qui sera moindre puisque les tissus seront moins capables. Et ce qu'on retrouve de façon permanente dans absolument toutes les études, c'est que le facteur limitatif maximum de l'activité sexuelle c'est la sécheresse du vagin. Mais cela n'a rien à voir avec le désir. Ce n'est pas la ménopause qui cause une baisse de désir mais le vieillissement.

"On sait grâce aux études sur le comportement sexuel des Français, que plus l'âge avance, plus le désir sexuel baisse mais pas que chez la femme. Chez l'homme aussi. Mais dans le même temps, on souffre moins de cette baisse au fur et à mesure que l'on vieillit. Donc non, la ménopause n'est pas une cause de baisse du désir mais à 60 ans, il peut y avoir une baisse du désir liée au vieillissement."

 "Par rapport à la ménopause et au désir sexuel, on observe en consultation que les femmes qui prétendent avoir perdu leur désir depuis la ménopause, sont plutôt des femmes qui avant la ménopause avaient une sexualité qui se tenait plus ou moins bien. L'intérêt sexuel était déjà assez diminué. Dans le couple, le fonctionnement n'était pas très vivant sur le plan sexuel. Et la ménopause est à ce moment-là un événement qui vient juste dégrader un peu rapidement la situation et qui peut aussi servir d'alibi."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus