Peut-on devenir dépendant au Viagra® ?

J'utilise le Viagra® depuis plus de deux ans et je suis devenu dépendant. Que dois-je faire pour arrêter et fonctionner sans celui-ci ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. François Haab, urologue :

"Ces médicaments servent aussi à remettre en place un mécanisme de réassurance pour que le patient se sente beaucoup plus à l'aise. Donc on voit plutôt l'inverse, on voit des patients qui arrivent progressivement à se sevrer des médicaments et donc on encourage après un certain temps d'utilisation à ne plus prendre les médicaments de manière systématique. On peut l'avoir à proximité si nécessaire. Mais il faut essayer d'avoir des rapports sans utilisation des médicaments pour éviter ce type de dépendances qui ne sont que psychologiques parce qu'il n'y a pas de dépendance pharmacologique avec ce type de médicaments, au contraire.

"Pour les patients qui ne peuvent pas s'arrêter, il faut qu'ils se fassent accompagner par un sexologue. C'est vraiment que dans la tête, il n'y a pas de dépendance pharmacologique. Après, la dysfonction érectile peut progresser : on peut avoir l'extension de la plaque athéromateuse, de tous les facteurs de risque cardiovasculaires qui vont faire que la maladie dysfonction érectile va progresser et donc on peut avoir encore plus besoin du médicament après un certain temps. Mais ce n'est pas une dépendance pharmacologique, on ne devient pas dépendant au médicament mais on peut en avoir une dépendance psychologique d'où l'intérêt d'avoir une association de traitements pharmacologiques (Viagra® ou ses équivalents) et le recours à un sexologue."