Agrandir le pénis : attention aux arnaques !

Les dimensions du pénis semblent préoccuper beaucoup d’hommes qui cherchent des méthodes pour l’agrandir. Quelles sont ces méthodes et sont-elles fiables ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Plus des deux tiers des hommes trouvent qu’il pourrait être plus grand, la moitié d’entre eux serait intéressée par un traitement pour l’agrandir et un quart est complexé par sa taille. 

Pour rappeler la taille normale d'un pénis, il faut prendre les résultats des études objectives avec une vraie méthodologie. Ces études révèlent que la taille moyenne d’un pénis en érection est aux alentours de 13,3 cm en longueur (avec une majorité de pénis située entre 12 et 17 cm) et de 9 cm en moyenne de circonférence.

Pour la taille au repos, cela varie d’un moment à l’autre, ce n’est pas corrélé à la taille en érection.

Moins de 3 % des hommes ont un véritable micropénis c’est-à-dire une taille en dessous de 9 ou 10 cm en érection. La très grande majorité des hommes ont un pénis de taille normale.

"Le syndrome des vestiaires"

Plusieurs raisons : par manque de connaissance des chiffres objectifs, par fausse croyance que leur "performance sexuelle" serait meilleure avec un plus grand pénis. 

Certains hommes sont surtout gênés par la taille au repos à cause d’un pénis qui se rétracte fortement au repos ce qui les complexe pour se dénuder. C’est ce qui est appelé "le syndrome des vestiaires" et qui est très fréquent.

Des hommes arrêtent leur carrière sportive à cause de cela ou perdent totalement confiance en eux dans l’intimité parce qu’ils pensent avoir un petit pénis ou n'osent pas avoir de relations.   

Les méthodes glanées sur internet

Malheureusement par honte, la très grande majorité d’entre eux ne consultent pas mais se tournent vers les méthodes vendues sur internet.

Elles peuvent être résumées par un mot : arnaque ! S’il y avait une crème, une pilule ou d'autres produits qui permettent d’allonger le pénis si simplement, tout le monde serait au courant depuis longtemps.  

Pour les personnes qui ont une taille de pénis plutôt dans la zone basse de la moyenne et qui souhaitent l’améliorer, il y a 3 méthodes :

  • Tout d’abord limiter la graisse sous cutanée abdominale dans le bas du ventre, parce qu’elle peut masquer une partie de la base du pénis. Sans cette graisse, il se libère un ou deux centimètres du pénis qui devient visible au lieu d’être enfoui. 
     
  • Les toutes petites doses des médicaments à visée érectile prises régulièrement. Ces médicaments ont un double effet, ils relâchent les muscles qui entourent la verge ce qui aide le pénis à être plus à l’extérieur et ils augmentent le flux et la pression sanguine dans le pénis, ce qui le pousse vers l’extérieur. C’est particulièrement utile chez les hommes qui ont un pénis qui se rétracte fortement à l’état de repos. 
     
  • Les méthodes de traction , comme tous les organes souples du corps, le fait d’exercer une traction prolongée allonge les tissus. C’est ce qui se voit avec les lobes d’oreilles et le fait de porter des boucles d’oreilles lourdes. Au niveau du pénis c'est le même principe . Une traction prolongée peut finir par l’allonger d'un ou deux centimètres. Souvent il est utilisé des extenseurs avec un anneau posé à la base et un autre sous le gland. Il faut régler la longueur des tiges. Pour que cela fonctionne, il faut l’utiliser plusieurs heures par jour pendant plusieurs mois au moins. C’est très contraignant et la plupart des hommes abandonnent rapidement.
    Cette méthode est surtout utile chez des hommes qui ont une déformation ou un raccourcissement de leur pénis suite à une maladie comme le diabète, qui peut rétracter le pénis, la maladie de Lapeyronnie ou un cancer de la vessie etc.  

Quid des opérations chirurgicales ?

L'opération est l’alternative ultime en cas de pénis de petite taille, mais attention, ce ne sont pas des interventions anodines et elles permettent de gagner deux cm en moyenne.

L’opération la plus courante consiste à sectionner le ligament suspenseur du pénis, ce qui permet de le tirer vers l’extérieur en libérant la partie du pénis interne. Toutes ces méthodes ne semblent pas si simples ni anodines. 

Conseils des sexologues 

Les sexologues le déconseillent parce que les résultats ne sont pas toujours à la hauteur du risque pris. Il y a pas mal de déceptions des patients. Il est possible d'améliorer la "performance sexuelle ", améliorer la confiance en soi sexuelle et tout le bien être sexuel, sans forcément toucher à la taille du pénis . 

Le plaisir sexuel et celui des partenaires ne dépend pas essentiellement de la taille du pénis mais de tout le reste de la sexualité. Le pénis n’est qu’un détail quelque soit sa taille.     

  • Charles.co
    Soignez vos problèmes sexuels maintenant avec Charles.