1. / Se soigner
  2. / Prévention
  3. / Sécurité routière

Huit points à vérifier avant de prendre la route en hiver

Vous vous apprêtez à prendre le volant ? Comme dans la cabine d'un avion ou dans un bloc opératoire, pensez à bien vérifier les points de cette "check-list" ! Et une fois sur la route, gardez à l'esprit ces quelques précieux conseils...

Rédigé le , mis à jour le

Huit points à vérifier avant de prendre la route en hiver
Conduire sur une route enneigée... (Crédit : cc-by-sa Devchonka)

Avant de quitter le salon

Vérifiez les conditions routières et les conditions météorologiques avant de partir. Si vous le pouvez, retardez votre départ jusqu'à un moment plus propice : moins de circulation, moins de neige, moins de pluie, moins de vent.

Des précautions à prendre dès la fin de l'automne

Munissez vous de quatre pneus "d'hiver" (dont la gomme est spécialement conçue pour le froid) identiques ou de quatre pneus "neige" (beaucoup plus adhérents, avec des reliefs plus profonds) identiques, ainsi que de chaînes, que vous conserverez dans votre coffre. Les pneus "neige" sont obligatoires dans de nombreux pays d'Europe : en cas de voyage à l'étranger, prenez connaissance des réglementations propres aux différents états que vous traverserez !

Vérifiez la pression de votre pneu de secours. Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement et de l'antigel. Changez vos essuie-glaces si nécessaire et pensez à utiliser du liquide lave-glace résistant aux basses températures ! Pensez à mettre dans votre boîte-à-gants un grattoir et une lampe de poche.

  • la pluie et la neige diminuent l'adhérence mais également, comme le brouillard, la visibilité - ce qui accroît la fatigue visuelle du conducteur ;
  • le vent provoque des écarts de trajectoire, et peut être responsable de la présence d'objets sur la chaussée ;
  • pluie (ou neige), froid et vent augmentent les risques de verglas, susceptibles de vous faire perdre le contrôle de votre véhicule !

Si le temps semble relativement clément, ou si vous ne pouvez pas reporter votre départ, essayez de partir reposé et sobre. Portez des vêtements confortables et chauds.

Si vous ne deviez retenir qu'une seule règle, ce serait la suivante : prenez tout votre temps. Partez en avance, et ne vous mettez aucune pression inutile.

Vous voici devant votre fringante automobile…

Avant de prendre la route, vérifiez l'usure et la pression de vos pneus. Ceux-ci doivent être froids lorsque vous effectuez cette vérification (l'idéal est de réaliser l'opération en extérieur).

Dégivrez vos vitres et en cas de neige, déneigez le toit de votre véhicule. En freinant, une épaisse couche de neige pourrait en effet tomber sur votre pare-brise et empêcher toute visibilité.

Vos phares doivent être visibles, et en parfait état de fonctionnement. En cas de chute de neige ou de brouillard, vous pourrez utiliser vos feux de brouillard avant et arrière. Attention, les feux de brouillard arrière, très éblouissants, ne s'utilisent jamais sous la pluie.

Si vous devez franchir des zones très enneigées (notamment certains cols de montagne), pensez à vous munir de chaînes (voir encadré). N'oubliez pas que celles-ci sont destinées à un usage ponctuel. Elles doivent être tendues régulièrement. Il est interdit de dépasser 30 km/h lorsque vos pneus en sont munis.

Il est vivement déconseillé d'utiliser le régulateur de vitesse automatique lorsque vous roulez sur une chaussée glissante. Pensez à le désactiver le cas échéant.

Hiver : 6 conseils de conduite

  • Si votre voiture semble présenter une résistance au freinage, vous êtes très vivement invité à vous rendre immédiatement (mais sans empressement) vers le garage le plus proche.
  • Privilégiez les grands axes.
  • Doublez les distances de sécurité recommandées, et respectez cet espacement
  • Ralentissez. Soyez particulièrement prudents lorsque vous changez de voie (d'autant plus si celles-ci sont séparées par des couches de neige !) ou lorsque vous prenez un virage.
  • Pour éviter de déraper, ne freinez jamais brusquement.
  • Si votre voiture n'est pas munie d'un système ABS (anti-blocage système), en cas de dérapage, la règle est simple : relâchez la pédale de frein, appuyez sur la pédale d'embrayage (ou mettez-vous au point mort) et essayez de redresser le véhicule en tournant le volant sans brusquerie. Regardez la route, portez votre regard loin. Lorsque votre trajectoire est rétablie, accélérez très graduellement.

article initialement publié le 27 décembre 2013 sur Allodocteurs.fr

DOSSIER GRAND FROID

 Le danger de l'hypothermie

 Les gestes d'urgence

 Quels risques pour le cœur ?

Quelles précautions prendre si l'on est déjà malade ? Quel effet sur les médicaments ?

Qu'est-ce que la température ressentie ?

Quelles sont les obligations de l'employeur ?

Vague de froid : attention aux chutes !

 Huit points à vérifier avant de prendre la route en hiver