1. / Se soigner
  2. / Droits et démarches
  3. / Santé et travail

Travail de nuit : pas sans effets sur la santé

On est programmé pour dormir la nuit, et être éveillé le jour... Mais quand on travaille la nuit, comme plus de trois millions de Français, c'est tout le rythme biologique qui est bouleversé. Comment le corps s'adapte-t-il quand on ne respecte pas son rythme naturel ?

Rédigé le , mis à jour le

Travail de nuit : pas sans effets sur la santé
Travail de nuit : pas sans effets sur la santé
Sommaire

Des rythmes naturels

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent les effets du travail de nuit sur la santé.

Fatigue, troubles du sommeil, de l'alimentation et plus d'accidents ou de maladies... Une étude récente a montré par exemple que les femmes ayant travaillé de nuit, à un moment quelconque pendant leur carrière, ont un risque augmenté de 40 % de contracter un cancer du sein... En fait, travailler de nuit soumet l'organisme à des rythmes qui ne concordent pas avec ceux de son horloge biologique. Celle-ci se trouve dans le cerveau, au niveau des noyaux supra chiasmatiques de l'hypothalamus et cette horloge a besoin d'être réglée pour bien fonctionner.

Habituellement, en se réglant sur un cycle d'environ vingt-quatre heures, comme l'alternance du jour et de la nuit, c'est ce que l'on appelle le rythme circadien. Notre horloge biologique dépend en partie de ce cycle et va agir comme un métronome qui donne la mesure à des intervalles réguliers. Sur une journée, généralement toutes les quatre heures, nous avons faim. La température du corps augmente puis diminue au cours de la nuit. Nos capacités physiques et intellectuelles sont aussi rythmées et il y a des moments pendant lesquels nous sommes plus vigilants, plus vifs d'esprit...

Même la libération des hormones se fait à des moments précis. Quand l'œil perçoit la lumière du jour, les signaux sont captés par une glande du cerveau, l'hypothalamus. Cinq substances sont alors libérées : l'histamine, le glutamate, l'acétylcholine, la noradrénaline et la sérotonine. Elles nous maintiennent éveillées. Quand les signaux cessent autrement dit quand il fait sombre, l'hypothalamus ordonne à une autre glande, la production de l'hormone du sommeil, la mélatonine. Elle commence à être secrétée vers 21h et s'arrête vers 7h30.

Rungis, une ville qui vit la nuit et dort le jour

Jacky, depuis vingt ans, se contente d'une petite nuit de deux heures et d'une sieste…

Chauffeur de taxi, gardien de nuit, boulanger... Beaucoup de professions s'exercent la nuit pendant que nous dormons.

Une consultation pour les travailleurs de nuit

Quels sont les examens réalisés en consultation sommeil ?

C'est la seule consultation sommeil en France destinée aux travailleurs de nuit et travailleurs à horaires décalés. A l'Hôtel-Dieu, ces hommes et femmes sont souvent envoyés par les médecins du travail, pour les aider à mieux gérer ce rythme pas vraiment physiologique.

En savoir plus sur le travail nocturne

Questions/réponses :

 

Articles et vidéos :

Et aussi :

Sponsorisé par Ligatus