Covid : ces pays qui vaccinent déjà les 12-15 ans

Les États-Unis ouvrent cette semaine la vaccination anti covid aux 12-15 ans, avec le vaccin Pfizer. Le Canada avait déjà franchi cette étape une semaine auparavant. Et en Europe, où en est-on ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration.
Image d'illustration.  —  Crédits Photo : © Shutterstock / Africa Studio

Le vaccin Pfizer/BioNTech pour tous les ados. Les États-Unis ont ouvert le 10 mai la vaccination anti covid à tous les 12-15 ans, marquant une nouvelle étape dans la campagne vaccinale. Et les premières vaccinations des adolescents américains devraient commencer autour du 13 mai.

Ce n’est pas le premier pays à franchir ce cap. Le 5 mai, le Canada était devenu le premier pays au monde à autoriser le vaccin pour cette tranche d'âge.

A lire aussi : Comment trouver un créneau pour se faire vacciner rapidement ?

Une autorisation en juin en Europe ?

Et en Europe ? L'Agence européenne des médicaments (EMA) étudie actuellement cette extension du vaccin de Pfizer pour les adolescents. En attendant ce feu vert, l’Allemagne a d’ores et déjà annoncé être en capacité de proposer la vaccination anti covid à tous les adolescents de plus de 12 ans. Une option que les autorités sanitaires allemandes souhaitent mettre en œuvre "d’ici la fin du mois d’août".

L’autorisation de l’EMA pourrait, selon le ministre de la Santé allemand, être rendue au mois de juin.

Un vaccin efficace à 100% chez les ados

Cette autorisation reposera, comme celles des États-Unis et du Canada, sur les données d’un essai clinique des laboratoires Pfizer et BioNTech portant sur 2.260 adolescents. Selon cet essai, le vaccin semble efficace à 100% chez les 12-15 ans. Il est également bien toléré, avec des effets secondaires similaires à ceux observés chez les personnes plus âgées.

Limiter les transmissions

Mais pourquoi vacciner les adolescents, qui développent en général des formes assez bénignes du covid ? Tout d’abord parce qu’ils ne sont pas à l’abri d’une infection, ni des séquelles qu’un covid même bénin semble induire.

Ensuite, parce qu’ils participent activement à la transmission du virus au sein de la population. Leur immunisation permettra donc de contribuer à freiner l’épidémie.

Bientôt un vaccin pour les moins de 12 ans ?

En ce qui concerne les moins de 12 ans, Pfizer/BioNTech espèrent déposer en septembre une demande d'autorisation en urgence de leur vaccin pour les enfants âgés de deux à 11 ans aux États-Unis.

Le dépôt d'une demande d'autorisation pour les enfants de six mois à deux ans pourrait intervenir "au quatrième trimestre", avait aussi déclaré le patron de Pfizer, Albert Bourla, à l'occasion d'une conférence sur les résultats trimestriels du laboratoire américain.

Chez les plus petits, "des dosages différents", moins élevés, pourront être utilisés.