Pourquoi les piles bouton sont des dangers pour les enfants

Chaque jour, les urgences enregistrent plus de trois admissions d’enfants de moins de six ans pour ingestion de piles boutons. Ces piles plates présentes dans de nombreux jouets peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Anaïs Plateau
Rédigé le
Pile bouton : attention danger !
Pile bouton : attention danger !  —  Le Mag de la Santé - France 5

Noël n’est plus très loin et c’est une tradition pour Florian d'installer le village lumineux à côté du sapin. Mais ce père de famille prête une attention toute particulière aux piles

Il y a quatre ans, Loëvann, le petit garçon de deux ans de Cassandra et Florian, a ingéré une pile bouton

Une aorte gravement endommagée

D'abord coincée dans son œsophage, la pile a été retirée presque deux jours plus tard. Son aorte, l’artère principale juste derrière l’œsophage, a été endommagée très gravement. Le petit garçon a subi de lourdes interventions pour réparer les dégâts. 

Chaque jour, son état semblait s'améliorer. Malheureusement, après un mois d’hospitalisation, l’aorte du petit garçon ne résiste pas. Huit heures plus tard, les médecins annoncent aux parents le décès du petit garçon. Le monde de Cassandra et Florian s'écroule alors.

Lésions, brûlures et perforation de la muqueuse

Pour comprendre quels dégâts causent les piles boutons, un toxicologue d'un centre antipoison réalise une expérience simple. Il place des piles boutons humidifiées entre deux tranches de jambon, un aliment qui se rapproche de la texture d’une muqueuse humaine.

Il ne faut pas attendre longtemps avant de voir les effets de la pile. "Cela fait une vingtaine de minutes qu’on a mis ces piles dans le jambon. Il y a déjà des lésions et des brûlures" commente le Dr Jérôme Langrand, toxicologue au centre antipoison à l'hôpital Fernand Widal. "La brûlure est causée par plusieurs facteurs, d'une part une compression locale sur l'œsophage. D'autre part, l'induction d'un petit courant électrique et puis une électrolyse de l'eau, produit de la soude et la soude elle-même, fait une brûlure", précise-t-il.

Les brûlures s’aggravent d’heure en heure. Et en cas de perforation de la muqueuse, il existe un risque vital pour l’enfant. 

"Je ne veux pas que d'autres parents le vivent"

"Si jamais vous avez un enfant à proximité d'une pile qui a disparu, considérez qu'il l'a ingérée jusqu'à preuve du contraire : allez aux urgences le plus vite possible pour faire une radio sans attendre la survenue de symptômes", insiste le Dr Jérôme Langrand.

Depuis l’accident, Florian et Cassandra ont créé l’association Le sourire de Loëvann. Ils veulent alerter un maximum de parents sur les produits de mauvaise qualité notamment à l’approche des fêtes.  

"On montre aux parents qu'ils vont acheter quelque chose à 10€, mais c'est peut-être la vie de leur enfant qui est en jeu. C'est dangereux, il faut faire attention. Moi ce que j'ai vu, je ne veux pas que d'autres parents le vivent"
, confient Cassandra et Florian.

Près de 1 200 enfants de moins de six ans sont pris en charge aux urgences chaque année pour ce motif.  

Rappel des conduites à tenir en cas d'ingestion

En cas de doute, une course contre la montre s’engage. C’est important d’être pris en charge dans un délai de deux heures. Voici les bons réflexes à avoir, en se souvenant que chaque minute compte.

1. APPELER IMMEDIATEMENT LES SECOURS (15) ET PRECISER QU’IL S’AGIT D’UNE PILE BOUTON même en cas de doute ! 
2. Ne pas faire vomir.  
3. Ne pas faire manger.  
4. Ne pas faire boire.  
5. Ne pas donner de médicaments.  
6. Ne pas prendre de miel. 
7. Garder l’enfant assis et le rassurer. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !