Oui, les personnes âgées ont aussi le droit d’avoir une vie intime !

L'association Les Petits Frères des Pauvres souhaite briser les tabous et les idées reçues liées à la sexualité et à la vie affective des plus de 60 ans.

Mathis Thomas
Mathis Thomas
Rédigé le
L'amour, le désir et la sexualité résistent au poids des années !
L'amour, le désir et la sexualité résistent au poids des années !  —  Petits Frères des Pauvres

Un corps ridé, ça ne séduit personne.” "Après 60 ans, on ne fait plus l’amour.” “À 70 ans, ils enterrent leur désir.” Vous avez sûrement déjà entendu ce genre de propos réduisant trop rapidement les aînés à nos clichés. Pour lutter contre ces idées reçues, les Petits Frères des Pauvres ont décidé de mettre sur le devant de la scène la sexualité des personnes âgées, dans un rapport dévoilé ce jeudi 29 septembre.

Publié à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées, le 1er octobre, le “Rapport Vie affective, intime et sexuelle des personnes âgées” donne la parole à 1 500 Français et Françaises de 60 ans et plus sur leur vie intime. Résultat : une personne âgée sur deux dit avoir des relations sexuelles et 91 % d’entre elles en sont satisfaites.

L'amour dure-t-il vraiment trois ans ?

La vie affective des personnes âgées fait également l’objet de nombreuses idées reçues. Or, 94 % des personnes interrogées déclarent être amoureuses de leur conjoint, tandis que 59 % des personnes âgées de 60 ans et plus vivent en couple. Le désir et l’amour peuvent ainsi durer très longtemps.  

Les aînés n’ont plus rien à se dire après tant d’années passées ensemble ? C’est faux ! Pour eux, le plus important dans le couple reste la complicité (53 %), le rire (50 %) et les confidences (48 %). Vient ensuite le fait de s’embrasser et de dormir avec son ou sa partenaire (35 %). 

À lire aussi : Grey Pride : "Bien vieillir, c’est pouvoir s’exprimer sur ses désirs affectifs et sexuels"

Un corps qui vieillit reste désirable

Le désir aussi résiste au poids de l’âge. Pour 71 % des personnes âgées interrogées, un corps qui vieillit peut rester désirable et 41 % des 80 ans et plus se trouvent séduisants. 91 % des aînés en couple éprouvent du désir pour leur partenaire. 

Le rapport rappelle toutefois que sept millions de personnes âgées (38 %) vivent seules. Les femmes sont plus touchées (44 %) que les hommes (30 %). "La bascule dans le grand âge étant un facteur majeur de bouleversement dans le parcours de couple et de risque d’isolement", regrettent enfin les Petits Frères des Pauvres

Sexualité des personnes âgées : oser en parler
Sexualité des personnes âgées : oser en parler  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !