Origin'Info : quel est ce logo qui apparaîtra cet été sur vos produits alimentaires ?

Le nouveau logo "Origin’Info" vient d’être révélé par le gouvernement ce mardi 28 mai. Son objectif : améliorer l’information concernant l’origine géographique des produits alimentaires.

Alexis Llanos
Rédigé le
L’une des versions du logo proposées par le gouvernement dans un communiqué du 25 mai
L’une des versions du logo proposées par le gouvernement dans un communiqué du 25 mai  —  Ministère de l'Économie

Après deux mois de délibérations entre le Gouvernement et différents acteurs du secteur agro-alimentaire, une charte et un nouveau logo appelé "Origin’Info" ont vu le jour, a annoncé ce samedi 28 mai le Ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique.

Ce nouveau logo, qui s'inscrit dans un dispositif plus large appelé Origine’info, servira à indiquer le ou les pays d’origine des produits agricoles présents dans les produits transformés. Son affichage débutera à partir de cet été, et sera progressif. D’ici la fin de l’année, "il pourra concerner plus de 10 000 références" affirme le Ministère de l’Économie.

Un "critère majeur" pour les consommateurs

"L’origine des produits, au même titre que le prix, est un critère majeur pour les consommateurs dans leur décision d’achat" affirme le Gouvernement dans sa publication. En effet, plus de 8 Français sur 10 trouveraient important de connaître l’origine géographique des produits qu’ils consomment, selon une étude menée en 2023 par l’entreprise Appinio, spécialisée dans les études de marché et les sondages en ligne.

Cette "forte demande de la part des consommateurs" fait écho à un avis publié en septembre 2021 par le Conseil National de la Consommation (CNC). Celui-ci recommandait de renforcer les dispositifs volontaires d’indication de l’origine des produits alimentaires, afin de rendre l’information plus transparente et faciliter la compréhension des consommateurs. 

Quels produits seront concernés ?

Le logo Origin’info sera principalement inscrit sur “les produits alimentaires non transformés” tels que les viandes, poissons, fruits et légumes ou encore le miel. Ces produits disposent déjà d’un affichage obligatoire de leur provenance.

Quant aux produits transformés, l’affichage de ce logo dépendra des entreprises qui accepteront de signer la charte. En effet, pour respecter le droit européen, le dispositif Origine’info reste volontaire et n’est pas imposé. Actuellement, 82 marques ont déjà adhéré à la démarche pour une première phase d’expérimentation.

À lire aussi : Un adolescent de 14 ans meurt à cause d'une chips ultra-épicée

Une méthode de lutte contre les abus

L’information véhiculée par ce nouveau logo se veut "neutre et factuelle", et vient compléter l’utilisation des sigles et logos d’origine reconnus. Elle prendra de nombreuses formes, selon le choix de la marque : "directement sur les emballages des produits, sur les étiquettes électroniques en rayon, sur les sites de drive des enseignes ou via un QR Code" énumère le Gouvernement.

"Cette démarche permettra également de lutter contre certaines pratiques trompeuses, préjudiciables aux agriculteursprécise la même source. Ce logo permettra en effet de limiter l’usage "parfois abusif" du drapeau français. Celui-ci est encore présent sur certains produits bien qu’un ou plusieurs ingrédients ne proviennent pas de France.

Aucune information n’a cependant été partagée concernant une potentielle extension à d’autres produits non alimentaires, comme les produits textiles.

Riz : quelles sont les marques à éviter ?
Riz : quelles sont les marques à éviter ?  —  Le Mag de la Santé - France 5