1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales

La listériose progresse en Europe

Le plus souvent véhiculée par des aliments contaminés, la listériose a pris du terrain en Europe en 2013. La France est particulièrement touchée par des cas sévères et mortels de cette infection bactérienne. Poissons fumés, charcuteries et fromages sont pointés du doigt...

Rédigé le , mis à jour le

La listériose progresse en Europe
La listériose progresse en Europe

Le nombre de personnes touchées par la listériose en Europe augmente de manière inquiétante, selon un rapport de l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) publié le 28 janvier. Entre 2012 et 2013, les cas déclarés ont augmenté de 8,6%. Et la France est loin d'être épargnée puisqu'en 2013, 369 personnes ont été infectées par la bactérie, contre 348 l'année d'avant, soit une augmentation de 7%. Alors que la listériose quittait progressivement l'Europe depuis 2009, elle revient en force ces trois dernières années...

Quels sont les symptômes de la listériose ?

La listériose est une infection grave qui touche le sang puis parfois le système nerveux. L'infection du sang, la septicémie, présente les mêmes symptômes qu'un état grippal : maux de tête, fièvre, frissons et courbatures. Chez les nourrissons cette infection peut aussi causer des affectations cutanées et des troubles respiratoires. L'infection neurologique chez l'adulte s'accompagne de forts maux de têtes, de nausées, d'une raideur de la nuque voir de paralysie. La période d'incubation s'étend de quelques jours à 2 mois.

Le rapport précise que la grande majorité des cas répertoriés ont présenté des formes sévères de listériose. Dans 99% des cas, l'infection a requis une hospitalisation du malade. Cette maladie tue plus de 15% des personnes qu'elle touche. Avec 64 décès en 2013, la France est le pays européen où la listériose fait le plus de ravages... L'hexagone comptabilise à lui seul un tiers des décès européen. Au total, douze épidémies de listériose se sont déclenchées en 2013 en Europe, contre neuf en 2012.

Des aliments mis en cause

La listériose est provoquée par une bactérie : la Listéria monocytogene, qui contamine les aliments de la vie courante. L'Efsa a testé des dizaines de milliers d'aliments pour évaluer leur taux de contamination. En tête des aliments les plus dangereux : les produits de la mer, et notamment les poissons fumés. Près de 5% de ces produits présentaient un taux élevé d'infection causée par la Listeria. Les charcuteries de porc, ainsi que les fromages au lait cru sont aussi pointés du doigt. Bonne nouvelle néanmoins : la contamination de ces aliments décroit ces dernières années.

La listériose peut aussi infecté l'homme par contact direct avec des animaux contaminés. Selon le rapport, le bétail, et particulièrement les moutons et les chèvres, sont les principaux porteurs de la bactérie. Les personnes fragiles (femmes enceintes, personnes âgées, nouveau-nés) sont les plus exposées à la listériose et doivent donc être vigilants. Chez elles, la listériose peut provoquer des complications sévères, comme une méningite ou une septicémie.

Source : The European Union Summary Report on Trends and Sources of Zoonoses, Zoonotic Agents and Food-borne Outbreaks in 2013. European Food Safety Authority and European Centre for Disease Prevention and Control. EFSA Journal, 28 janvier 2015. doi:10.2903/j.efsa.2015.3991

VOIR AUSSI :

 

Sponsorisé par Ligatus