1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Anosmie et covid : comment retrouver l'odorat ?

Symptôme spécifique de la covi, la perte de l'odorat peut persister plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Pour retrouver vos sensations, il existe des exercices de rééducation tout simples à réaliser chez soi.

Rédigé le

Anosmie et covid : comment retrouver l'odorat ?
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / ©Image Point Fr

Comment retrouver l’odorat après la covid ? En Europe, entre 80 et 90% des patients atteints d’une covid symptomatique souffrent d’une perte d’odorat (anosmie), associée ou non à une perte de goût (agueusie).1 Cette perte d'odorat survient généralement de façon soudaine et n'est pas accompagnée d'un nez bouché ni d'un écoulement nasal.

Si l’odorat semble revenir dans les 15 jours chez près de la moitié des patients, que faire si l’anosmie persiste plusieurs semaines, voire plusieurs mois ?

A lire aussi : Covid : des séquelles permanentes chez un tiers des patients ?

Une rééducation de l’odorat

Comme le signalaient les professionnels de l’ORL en mars 2020, il est possible de rééduquer son système olfactif. "Dans les cas d’anosmie persistante, nous vous conseillons de fournir au patient une liste d’exercices de rééducation à pratiquer quotidiennement" notaient ainsi le Conseil national professionnel de l’ORL, la Société Française d’ORL, le Syndicat national des médecins spécialistes en ORL et le Collège Français ORL & CCF dans une lettre qu’ils cosignaient le 20 mars 2020.

Vanille, lavande, menthe, café…

Comment procéder en pratique ? L’exercice consiste en une stimulation olfactive à réaliser tous les jours, deux à trois fois par jour, avec des flacons étiquetés contenant différents ingrédients : de la vanille, de la lavande, de la menthe, du vinaigre, du café…

La consigne : "lire le nom du produit avant de sentir pour donner le temps au système sensoriel d’associer les deux informations" précise la Société Française d’ORL sur une fiche pratique copubliée avec le CHU de Lille et l'Association Française de Rhinologie.

Une étude en cours à Nancy

Au CHRU de Nancy-Brabois (Lorraine), une étude sur un protocole de rééducation olfactive proche de cette méthode a d’ailleurs été lancé. L'étude va concerner 80 patients et s'appuiera sur un nouveau kit élaboré par un laboratoire de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) contenant des échantillons olfactifs de lavande, de fraise, d’épicéa, d’herbe coupée, de clou de girofle, d’eucalyptus, de rose et de citron.

Cet essai durera huit mois et pourrait permettre à terme de mettre en place en protocole simple pour tous les patients qui souffrent d’une anosmie persistante après une infection au coronavirus.

--

1 Anosmie et COVID-19. Reinhard A., Ikonomidis C., Broome M. et Gorostifi F., Revue médicale Suisse avril 2020.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr