1. / Maladies
  2. / Cancer

#EggHeadChallenge : elles montrent leur crâne chauve pour sensibiliser au cancer

La photo d’un œuf a récemment recueilli plus de 50.000 "j’aime" sur Instagram. Ce chiffre étonnant a inspiré Amélie Porrès, atteinte d’un cancer, qui espère qu’en dévoilant son "crâne d’œuf", elle récoltera des fonds pour la recherche.

Rédigé le

#EggHeadChallenge : elles montrent leur crâne chauve pour sensibiliser au cancer
Emmanuelle a été l'une des premières à participer au #EggHeadChallenge © louisy_mitchell sur Instagram

"Imaginez si tous les gens qui ont liké cette photo avaient reversé un euro à la recherche contre le cancer ??? Voyons combien de likes pour une tête en mode crâne d’œuf..." Amélie Porrès, atteinte d’un cancer du sein, n’en revient toujours pas : une simple photo d’œuf, sans effet ni montage, a réussi à récolter plus de 50.000 "j’aime" sur Instagram en deux semaines. Un curieux phénomène qui a motivé cette trentenaire à dévoiler sur le même réseau social  sa tête chauve - qu’elle surnomme affectueusement son "crâne d’œuf "- assortie du hashtag #EggHeadChallenge.

Déjà plus de 550 "j’aime"

A l’origine, son selfie a pour but de sensibiliser à la maladie et de décomplexer les femmes sous chimiothérapie. Mais très vite, ce qui n’était qu’une petite boutade devient un vrai phénomène. Sept jours après avoir mis son post en ligne, la jeune femme comptabilise déjà plus de 550 "j’aime". "Plus de 100 femmes m’ont envoyé des photos, parfois des Etats-Unis !" ajoute fièrement Amélie.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

41 millions de likes et 6 millions d’abonnés pour la photo...d’un oeuf !???? Imaginez si tous les gens qui ont liké cette photo avaient reversé 1€ à la recherche contre le cancer ???? Voyons combien de like pour une tête en mode crâne d’oeuf????!!!! Soutenons la recherche contre le cancer, soutenons les malades et honorons ceux qui sont partis trop tôt...???? ???? ???? #oeuf #egg #eggheadchallenge #challengetêtedoeuf #têtedewarrior???????????? #warriorhead???????????? #cancer #cancerdusein #breastcancer #cancermétastatique #metastaticcancer #fuckcancer #donspourlarecherche #donationsforsearch #newcaledonia Merci à @lilicontrelaleucemie pour cette bonne idée.????

Une publication partagée par cagourose (@cagourose) le

Aussi Emmanuelle, également atteinte d’un cancer, décide-t-elle de donner davantage d'ampleur au hashtag. "J’ai vu la photo d’Amélie, et je me suis dit qu’il fallait réellement inciter à donner un euro par « j’aime » !" raconte cette quadragénaire. Emmanuelle contacte alors Amélie, et lui soumet l’idée de lancer une cagnotte en ligne pour financer la recherche contre le cancer. Amélie accepte immédiatement. "Nous avons pris le pari que les réseaux sociaux pouvaient nous aider à récolter des fonds pour la recherche contre le cancer ! On compte sur vous pour faire le buzz !" déclare-t-elle sur Instagram le 18 janvier.

"Sur Instagram, on s’encourage"

"C’est un projet collectif", répète Amélie. Elle l’affirme, sans le soutien des nombreuses femmes l’ayant contactée, le #EggHeadChallenge n’aurait jamais pris cette ampleur. Le jour de son premier post en effet, la jeune femme lance un appel à participation en "story". Elle tisse aussitôt un lien fort avec certaines des participantes, relation propre à cette "communauté". "Sur Instagram, plein de filles parlent de leur cancer et se donnent des conseils, notamment par rapport aux effets secondaires, on s’encourage" explique Emmanuelle.

C’est cette force du collectif qui aide ces femmes à appréhender la maladie différemment. Pour Amélie, cela passe avant tout par l’humour. "Ce hashtag, c’est plein de second degré. C’est plus simple pour livrer un message", estime-t-elle. Pour elle, cette prise de recul doit également permettre aux femmes sous chimiothérapie de ne pas dépérir, et de garder à l’esprit qu’elles n’ont en rien perdu de leur féminité. "Sur les photos que j’ai reçues, je vois des femmes sublimes et courageuses" affirme Amélie.

A ce jour, plus de 4.000 personnes ont participé à la cagnotte du #EggHeadChallenge, et plus de 2.000 euros ont été récoltés. Les fonds seront entièrement reversés à la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus