1. / Maladies
  2. / Cancer

Des ustensiles de cuisine cancérigènes saisis par la douane

Une nouvelle réglementation européenne, sur la fabrication des matières plastiques, est en vigueur depuis le mois de juillet 2011. Les douaniers traquent les articles en polyamide et mélamine, en provenance de Chine et de Hong Kong, potentiellement dangereux pour la santé.

Rédigé le , mis à jour le

Des ustensiles de cuisine cancérigènes saisis par la douane
Des ustensiles de cuisine cancérigènes saisis par la douane

C’est plus de 55 000 ustensiles de cuisine, spatules, écumoires et louches qui viennent d’être confisqués par la douane toulousaine. En cause : leur composition faite de substances chimiques potentiellement cancérigènes.

L’affaire a commencé le 12 août 2011, mais vient seulement d’être rendue publique par les services de douane. "Nous avons effectué des prélèvements sur ces produits pour les analyser, les résultats montraient que les taux d'amines aromatiques primaires détectées étaient jusqu'à 66 fois supérieures aux normes maximales européennes autorisées", explique Francis Thoral, le chef des douanes de Portet-sur-Garonne.

Le risque pour la santé est réel : ces ustensiles se révèlent potentiellement cancérigènes quand ils sont mis au contact de la chaleur. "Ces produits sont recouverts de nylon polyamide contenant des amines aromatiques primaires. Quand ces ustensiles entrent en contact avec des aliments chauffés, les amines migrent vers la nourriture qui est ingérée", précise-t-il.

Ces ustensiles de cuisine étaient destinés à être revendus en grande surface sur toute la France.

Après cette première victoire, les services de douanes ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils vont continuer leur traque autour de deux axes : les matières plastiques mélaminées et les nylons polyamides contenus dans d’autres ustensiles de cuisine.

Pour aller plus loin