1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer du sein

Cancer du sein : les hommes aussi

Chaque année, en France, on recense près de 40 000 nouveaux cas de cancer du sein. Plus de 99% sont détectés chez des femmes. On le sait moins mais 300 cas par an environ concernent des hommes.

Rédigé le , mis à jour le

Cancer du sein : les hommes aussi
Sommaire

Qu'est-ce que le cancer du sein chez l'homme ?

Michel Cymes et Benoît Thevenet expliquent le cancer du sein chez l'homme.

Contrairement aux apparences, les seins féminins et masculins ont de nombreux points communs. La seule vraie différence est la taille. Le sein féminin est plus gros, il est constitué de muscle, de graisse et d'un réseau de lobes et de canaux galactophores, qui permettent l'allaitement en transportant le lait, et qui composent la glande mammaire. Cette glande s'est développée à la puberté sous l'effet des hormones. Chez l'homme, la composition du sein est sensiblement la même mais en beaucoup moins développée. La glande mammaire ressemble à celle d'une femme mais avant la puberté.

Si les hommes aussi ont des seins et des glandes mammaires alors, eux aussi peuvent développer des tumeurs cancéreuses. Il existe des facteurs de risque commun au cancer du sein chez l'homme et chez la femme : l'hérédité, l'exposition aux radiations ou encore des maladies antérieures bénignes du sein. D'autres facteurs de risque sont spécifiques aux hommes : les problèmes testiculaires, l'infertilité, notamment le syndrome de Klinefelter, une cirrhose ou des seins particulièrement développés, ce que l'on appelle la gynécomastie. Mais dans beaucoup de cas, les raisons du cancer ne sont pas identifiées.

Le traitement du cancer du sein chez l'homme se déroule généralement en quatre étapes : ablation des ganglions, chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie.

Un cancer pas que féminin

Début de chimiothérapie pour un cancer du sein chez l'homme

Le patient que nous avons suivi débute sa chimiothérapie à l'institut Gustave-Roussy avec son cancérologue, le professeur Spielmann. Il a choisit de témoigner à visage caché pour un double motif : ne pas être reconnu par une partie de sa famille qui ignore sa maladie mais aussi ne pas être reconnu dans son milieu professionnel. Souvent considéré à tort comme une maladie exclusivement féminine, le cancer du sein est difficile à assumer pour les hommes qu'il touche et reste largement tabou.

En parler pour mieux dépister

Alain a été opéré d'un cancer du sein.

Si certains hommes vivent bien le fait d'avoir un sein en moins, pour d'autres, c'est plus difficile. La chirurgie reconstructrice existe aussi pour les hommes. Il s'agit souvent de combler la cicatrice par une greffe, puis de redessiner une aréole en tatouage.

Nous avons rencontré Alain, opéré d'un cancer du sein à l'été 2005. Il a créé un blog qui raconte son parcours dans la maladie. Cette volonté de raconter son expérience, c'est autant pour briser le tabou d'une maladie exclusivement féminine que pour faire comprendre aux hommes l'importance de consulter un médecin aux premiers symptômes.

Avec les campagnes de dépistage systématique, le cancer du sein chez les femmes est une pathologie que l'on guérit de mieux en mieux car elle est souvent prise au début. Chez les hommes, la maladie n'est pas plus violente, mais le manque d'information, le tabou de parler de ses seins à son médecin font que le cancer est souvent détecté à un stade plus avancé que chez les femmes, la maladie provoque donc plus souvent de décès.

En savoir plus sur le cancer du sein chez l'homme

Dans le forum :

Sponsorisé par Ligatus