Illustration : un test de glycémie.
Illustration : un test de glycémie.

Sanofi et Google s'allient pour une meilleure prise en charge du diabète

EN BREF - Le laboratoire pharmaceutique français Sanofi a annoncé ce 31 août avoir noué une alliance avec la division "sciences de la vie" de la société Google, en vue d’améliorer la prise en charge des patients diabétiques.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Dans un communiqué, Sanofi déclare que les deux entreprises souhaitent faire évoluer les outils utilisés pour "collecter, analyser et comprendre les multiples sources d'information impactant le diabète". Le but affiché est de simplifier la gestion du diabète pour les patients, ainsi que d'abaisser le coût des soins.

Il s’agit notamment d’améliorer l’analyse "[des] indicateurs de santé tels que la glycémie sanguine et les niveaux d'hémoglobine A1c, les informations rapportées par les patients, les régimes médicamenteux et les dispositifs de détection".

Les entreprises jugent possible de "passer de la prise en charge épisodique et symptomatique du diabète à une prise en charge continue" par le recours à "des technologies miniaturisées" telles que des "puces de faible puissance".

L'intérêt de Google pour la question du diabète n’est pas neuf. En janvier 2014, des ingénieurs de l’entreprise avaient présenté des lentilles de contact capables de mesurer le taux de sucre dans les larmes, et assurant la transmission des données à une montre connectée. Le laboratoire Novartis avait signé un accord avec Google pour l'utilisation de cette technologie durant l'été de la même année.

Le diabète n’est pas la seule question médicale à préoccuper Google - dont les fondateurs ne dissimulent pas leur ambition d’augmenter drastiquement la longévité humaine. L’an passé, l’entreprise avait ainsi annoncé mettre à profit ses méthodes d’analyse de données pour accélérer les découvertes en génétique. Google avait également fait état d’un projet utilisant des dispositifs miniaturisés "en circulation libre dans l’organisme" pour dépister des cancers. Des investissements importants ont également été annoncés pour l'étude des maladies neurodégénératives et auto-immunes. Des recherches encore embryonnaires, dont on ignore encore lesquelles porteront réellement leurs fruits.

L'entreprise Sanofi est un acteur historique de la lutte contre le diabète, avec le développement de l'insuline glargine (analogue de l'insuline humaine), commercialisée sous le nom de Lantus®. Si le Lantus® représente aujourd'hui près de 20% du chiffre d'affaires total de l'entreprise, l'arrivée de versions génériques du médicament fragilisent aujourd'hui ce positionnement.