Dawn Lee partage son combat contre le cancer sur Youtube
Dawn Lee partage son combat contre le cancer sur Youtube  —  Capture d'écran d'une vidéo Youtube de Dawn Lee

Une Youtubeuse beauté partage son combat contre le cancer

Tutoriels coiffures et maquillages ont pris une autre tournure sur la chaîne Youtube de Dawn Lee. Cette jeune coréenne publie désormais des vidéos sur son combat contre le lymphome.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

“Aujourd’hui, je vais vous présenter les quatre perruques que je porte le plus souvent.”  Dawn Lee en parle sans tabou, pourtant elle a longuement hésité avant de partager son combat, sur sa chaîne Youtube, avec ses 630 000 abonnées.

En février dernier, les médecins ont diagnostiqué à cette vlogueuse beauté coréenne de 29 ans un lymphome, un cancer du sang. Mais pas question pour elle de laisser de côté cette passion qui l'anime depuis plus de cinq ans. Au début, elle “pensait à se filmer avec des perruques pour cacher le cancer” confie-t-elle à nos confrères de la BBC. Puis elle s’est dit rapidement : “Pourquoi le cacher ? Ce n’est pas une honte !” 

"Je ressemble à un kiwi !"

Dans ses premières vidéos, on la voit à l’hôpital, nous montrer son cathéter, toujours avec le sourire et en gardant le moral. “Quand j’ai eu ça pour la première fois, ça avait l’air effrayant, j’avais peur de le regarder. Je détestais ça mais j’ai décidé de penser que c’était une médaille d’honneur. Cela prouve que je me bats contre le cancer” explique-t-elle à ses abonnés. 

Dix jours après sa première séance de chimiothérapie, le 23 mars dernier, elle consacre une vidéo d’une dizaine de minutes à sa perte de cheveux. Un effet secondaire qui l’a beaucoup touchée. La Youtubeuse décide de partager avec ses abonnées son passage chez le coiffeur. La coupe est radicale, elle se fait raser la tête… “Je ressemble à un kiwi !”  s'exclame-t-elle.

Pendant cette étape, vue par plus de 4 millions d’internautes, Dawn Lee passe du rire aux larmes. La jeune femme a ensuite été impressionnée par le soutien de ses abonnées. “Je ne pensais pas qu’autant de personnes allaient regarder” s’est-elle émue.

Passer le cap et réussir à communiquer sur son cancer, c'est aussi le moyen d’aider d’autres malades : "J'ai réalisé que mon histoire remontait le moral de certaines personnes, que ça leur donnait du courage" explique-t-elle. La jeune femme en est certaine : “ C’est en restant fort que l’on peut traverser le cancer.”