Retour de l'ambroisie en Rhône-Alpes

Retour de l'ambroisie en Rhône-Alpes

La saison des graminées semble enfin passée, mais celle de l'ambroisie revient. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) alerte sur l'arrivée des pollens d'ambroisie dans la région lyonnaise avec un pic probable le 10 ou le 11 août.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Le premier pic susceptible de provoquer un risque d'allergie à l'ambroisie devrait avoir lieu dans la région lyonnaise le mercredi 10 ou le jeudi 11 août, selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

Le pollen d'ambroisie est très allergisant. Il suffit de quelques grains de pollen par mètre cube d'air pour que les symptômes apparaissent chez les personnes sensibles. Il déclenche de fortes réactions allergiques telles que l'asthme, la rhinite allergique ou la conjonctivite. En Rhône-Alpes, environ 10% de la population est allergique au pollen d'ambroisie, ce qui génère des coûts de santé estimés entre 11 et 16 millions d'euros pour l'année 2012, selon l'Agence régionale de santé de Rhône-Alpes. Pour l'ARS, l'allergie à l'ambroisie représente un problème de santé publique majeur.

Cette plante envahissante est apparue pour la première fois en France à la fin du XIXe siècle. Elle fait partie de ce que l'on appelle communément "les mauvaises herbes". Elle pousse de préférence "dans les cultures de printemps et plus particulièrement de tournesol, le long des routes, des voies ferrées, des vergers", selon Air Rhône-Alpes.