Guerre en Ukraine : comment aider les enfants en situation de handicap ?

En pleine guerre en Ukraine, les jeunes enfants handicapés, victimes parmi les victimes, sont particulièrement touchés. Défaut de prise en charge, manque de matériel adapté, la situation est critique pour ces enfants et leur famille.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Handicap : aider les enfants ukrainiens réfugiés
Guerre en Ukraine : comment aider les enfants en situation de handicap ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

L’horreur de la guerre en Ukraine prend de multiples facettes. À la frontière avec la Pologne, de nombreuses familles de réfugiés se retrouvent démunies et avec très peu de ressources. En particulier les familles d’enfants handicapés. Anne Gauthier, journaliste, présidente de l'association "Agir ensemble contre l'IMC" et cofondatrice du collectif Handi-actif France a pu se rendre en Pologne pour rencontrer ces familles.

À lire aussi : De l'Ukraine à la France : la prise en charge des enfants réfugiés atteints de cancer

Trois points de collecte

On imagine bien qu’un fauteuil ne roule pas sous les décombres.” Les familles se retrouvent ainsi sans aucun matériel : fauteuils roulant, déambulateur ou encore siège auto adapté. “L’association “Agir ensemble contre l’IMC” s’est rapidement mobilisée, car on savait qu’il était difficile de vivre avec un enfant en situation de handicap, particulièrement en situation de crise”, précise la journaliste, mère d’un enfant souffrant d’insuffisance cérébrale.

"Pour les familles qui parviennent à atteindre la Pologne, il était nécessaire de leur fournir une aide et un accès à du matériel adapté.” L’association a mis en place trois points de collecte à Paris, en Isère et à Mulhouse (Haut-Rhin) pour récupérer du matériel adapté pour les enfants en situation de handicap. “Les associations comme la Croix-Rouge ou Handicap International ne voulaient recevoir que de l’argent, et pas de matériel”, regrette Anne GauthierNous avons donc dû décider de nous rendre nous-mêmes en Pologne pour fournir le matériel aux familles réfugiées.” 

Une cagnotte ouverte ouverte aux dons

Au total, l’association estime avoir recueilli l’équivalent de 180 000 euros en matériel. “Entre 50 et 70 familles ukrainiennes sont venues chercher les appareils, et ont également pu être accompagnées par des thérapeutes polonais”, se félicite Mme. Gauthier. “Maintenant, les familles polonaises et ukrainiennes nous demandent : quand est-ce que vous revenez !” 

L’association “Agir ensemble contre l’IMC” a ouvert une cagnotte pour poursuivre cette campagne de dons, et se rendre à nouveau en Pologne pour distribuer des appareils adaptés à de nouvelles familles.