Ukraine : l'OMS alerte sur une pénurie d’oxygène

L’organisation mondiale de la santé réclame la mise en place en urgence de couloirs d'acheminement d’oxygène et de kits chirurgicaux pour soigner les blessés en Ukraine.

Rédigé le
Ukraine : l'OMS alerte sur une pénurie d’oxygène
© Alex Tihonovs / Shutterstock

Des couloirs sûrs pour acheminer de l’oxygène en Ukraine. C’est ce que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réclamé le 27 février, en alertant sur le très bas niveau des réserves d’oxygène. 

L'approvisionnement en oxygène en Ukraine atteint en effet "une situation très dangereuse", avec "des camions incapables de transporter l'oxygène entre les usines et les hôpitaux", détaille l’OMS dans un communiqué. Certains hôpitaux ont déjà épuisé leurs réserves "et la majorité d'entre eux pourraient le faire au cours des prochaines 24 heures". 

Besoin urgent de kits chirurgicaux

Plus globalement, ces couloirs auraient pour vocation de transporter du matériel médical d’urgence en Ukraine. "Il est impératif que le matériel médical pouvant sauver des vies - y compris de l'oxygène - puisse atteindre ceux qui en ont besoin", a encore souligné l'organisation onusienne dans un communiqué. 

 En effet, avec les combats et les blessés, "les hôpitaux vont urgemment avoir besoin de matériel d'urgence, y compris des médicaments ainsi que des kits chirurgicaux et pour les traumatismes", soulignait l’OMS dans une déclaration écrite à l'AFP le 25 février. 

"Ces ressources nécessiteront un transit sûr, y compris avec un corridor logistique via la Pologne." Des kits chirurgicaux seraient déjà en cours d’acheminement depuis Dubaï via la Pologne. 

A lire aussi : Ukraine : les combats autour de Tchernobyl font-ils courir un risque pour la santé ?

L’OMS "profondément inquiète" pour les civils

Face au risque de catastrophe humanitaire en Ukraine, l'ONU avait déjà réclamé le 25 février "un accès sûr et sans entrave" pour l'aide humanitaire en Ukraine. Le même jour, l'OMS s'était dite "profondément inquiète" pour "la sécurité et la santé des civils en Ukraine" du fait de l’invasion russe. Selon l'ONU, 100.000 civils ukrainiens auraient déjà quitté le pays. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !