L'oxygène médical, un médicament essentiel contre la covid-19

Depuis le début de l’épidémie, un médicament est très utilisé contre la Covid-19 : l’oxygène médical. Certains hôpitaux ont augmenté de 5 à 6 fois leur consommation pendant la crise sanitaire.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

L'oxygène médical est devenu un médicament précieux pendant cette crise sanitaire. Il vient pallier le manque d’oxygène dans le sang, que cela soit pour la Covid ou pour d’autres maladies respiratoires. 

Ce gaz est produit sur d'imposants sites industriels, en trois étapes : "La première étape est la séparation des gaz de l’air. L’air ambiant va être comprimé, filtré, purifié, puis sa température va être abaissée jusqu'à obtenir de l’air à l'état liquide. Et cet air à l’état liquide, on va vouloir le séparer entre de l’oxygène à l'état liquide et de l’azote à l’état liquide", explique Régis d’Hérouville, directeur général Air Liquide Santé France. Une foix l'oxygène séparé, il est contrôlé pour obtenir le statut d'oxyègne médical. 

Un outil contre les pneumonies liées à la covid-19

Le passage à l'état liquide est très utile : un litre d'oxygène liquide correspond à 800 litres d'oxygène gazeux. Un gaz essentiel dans la prise en charge des malades de la covid-19, souvent atteints pars des pneumonies. 

"Ce sont des pneumonies très hypoxémiantes, c’est-à-dire que le manque d’oxygène dans le sang est très important, détaille Dr Gérald Choukroun, chef de service réadaptation post-réanimation à l' hôpital Forcilles (77). Il s’est développé des nouveaux dispositifs d’oxygénation, qui permettent d’apporter des quantités très élevées d’oxygène, jusqu’à 70 litres par minute.” Cette méthode d'oxygénothérapie à haut débit s’est largement développée dans les hôpitaux pendant la deuxième vague. Elle permet de limiter le recours aux intubations.