1. / Grossesse - Enfant
  2. / Ado
  3. / Sexualité des ados

Deux acteurs pornos s’invitent chez un ado pour un spot de prévention

Dans un spot de prévention du gouvernement néo-zélandais, deux acteurs interprétant des stars du porno sonnent chez une mère et son fils pour sensibiliser les mineurs et leurs parents aux dangers des vidéos pornographiques en ligne.

Rédigé le

Deux acteurs pornos s’invitent chez un ado pour un spot de prévention
Crédits Photo : Capture Ecran Youtube - Keep It Real Online

"Nous sommes ici parce que votre fils vient de nous rechercher en ligne, vous savez, pour nous regarder." C’est ainsi que deux acteurs jouant des stars du porno se présentent, totalement nus, au domicile de Matty, jeune adolescent et de sa mère dans un clip diffusé par le gouvernement néo-zélandais.
L’objectif de cette courte vidéo - visionnée plus d’1,5 million de fois en 10 jours - est multiple : alerter sur le fait que de nombreux jeunes utilisent la pornographie pour s’informer sur le sexe, inciter les ados à consulter des sources plus informatives et plus réalistes et encourager leurs parents à aborder le sujet avec eux.

"Je n’agirais jamais comme ça dans la vraie vie"

Car comme ces deux acteurs le rappellent, le sexe présenté dans les vidéos porno est loin d’être réaliste. "Nous ne parlons même pas de consentement, n'est-ce pas ? Non, nous allons juste droit au but. Je n'agirais jamais comme ça dans la vraie vie" soufflent-ils.

"Nous nous produisons généralement pour les adultes, mais votre fils n'est qu'un enfant. Il pourrait ne pas savoir comment les relations fonctionnent réellement", expliquent ainsi les deux acteurs à la mère de l’adolescent, sonnée par la visite impromptue et par les nouvelles qu’elle apporte : son fils a visionné la vidéo de ces deux acteurs sur "son ordinateur, son iPad, sa playstation, son téléphone, votre téléphone, la télé connectée, le projecteur…" La liste est longue, selon les deux professionnels.

A lire aussi : Comment parler de pornographie à son enfant ?

Une discussion entre parents et enfants

Mais cette mère ne se laisse pas déstabiliser : "Ok, Sandra, reste calme, tu sais quoi faire" l’entend-on se dire à elle-même, avant de s’adresser à son fils. "Il semble qu'il soit temps de discuter de la différence entre ce que tu vois en ligne et les relations dans la vie réelle", lui expose-t-elle sereinement.

"Obtenez de l’aide et des conseils" recommande finalement le gouvernement néo-zélandais à la fin de la vidéo, en enjoignant les internautes à se rendre sur le site keepitrealonline.govt.nz. Cette plateforme officielle comprend également des vidéos de sensibilisation sur la pédocriminalité, le consentement ou encore le cyberharcèlement. Autant de sujets susceptibles de toucher les enfants et les adolescents et que leurs parents devraient pouvoir aborder librement avec eux, selon le gouvernement de Nouvelle-Zélande.

Protéger les mineurs

En France, pour protéger les mineurs de la pornographie sur internet, les sénateurs ont voté le 9 juin dernier en faveur d’un contrôle renforcé et obligatoire de l’âge des clients des sites de contenus pornos. Actuellement, selon la sénatrice LR Marie Mercier, 50% des enfants de moins de 12 ont déjà visionné un film pornographique.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr