Deux recettes de fête adaptées à la maladie de Crohn pour Noël

La période des fêtes est souvent source de stress pour les personnes qui ont une maladie de Crohn car elles redoutent les aliments qui pourraient déclencher des douleurs. Pour les aider, l’association AFA organise des cours de cuisine en ligne.

Céline Martel
Rédigé le
Maladie de Crohn : un menu adapté pour le réveillon
Maladie de Crohn : un menu adapté pour le réveillon  —  Le Mag de la Santé - France 5

Corinne, 56 ans, est au régime depuis l’âge de sept ans. Atteinte par la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire de l’intestin, elle n’a jamais pu manger ce qu’elle voulait. "Enfant, c'était assez compliqué. Le matin, je buvais l'eau de cuisson du riz qui allait accompagner ma journée à la place de boire un chocolat chaud, le midi, je ne mangeais évidemment pas à la cantine, j'avais un petit peu de riz, de viande bouillie et une pomme cuite", explique Corinne.

Aujourd’hui, elle consomme des fruits et des légumes, mais seulement s’ils sont cuits et mixés. "Je ne fais pas énormément d'écarts par rapport à ce qui pour moi me convient parce que sinon je vais le payer très cher par des douleurs qui me plient en deux et une fatigue intense. Derrière, il y aura évidemment soit un transit accéléré soit des vomissements", confie Corinne. 

Retrouver le plaisir de manger

Dans ces conditions, il est difficile de se rendre à un repas de fêtes : Corinne préfère recevoir. Ce soir, elle suit un cours de cuisine en ligne pour découvrir des recettes compatibles avec sa maladie et qui puissent plaire à ses convives.  

"Le soir du réveillon, c'est compliqué d'avoir un menu qui puisse être plaisant pour tout le monde et qui puisse avoir un goût de fête. Je ne veux pas avoir l'impression de préparer un menu pour malade avec des restrictions" témoigne-t-elle. Le cours en ligne est animé par Isabelle, diététicienne, et Eric, tous deux atteints par une maladie inflammatoire chronique de l’intestin proche de la maladie de Crohn.

"Le but est de refaire prendre plaisir à manger aux malades. Souvent, ils s'interdisent de manger. On est en période de fêtes, on va essayer de leur donner de petites astuces pour arriver à manger un peu de tout et se faire plaisir", explique Eric Balez, animateur des ateliers cuisine AFA Crohn RCH France. 

Toasts fourme d'Ambert et compotée de poire

Au menu ce soir, des toasts à la fourme d’Ambert avec une compotée de poire. C'est l’occasion d’utiliser des épices, un ingrédient redouté par les malades.

"Sur les épices, il n'y a pas d’interdiction par rapport à la maladie, c’est selon la sensibilité de chacun".
"Le conseil est surtout d’essayer et de ne pas avoir peur parce que ça peut provoquer un stress et ce stress peut entraîner une mauvaise digestion. Effectivement essayer avec des petits dosages, permet de voir le rendu"
, commentent Éric et Isabelle.

Petits toasts à la fourme d'Ambert et compotée de poire
Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 poire
- 100 g de beurre
- 1 cuillère à café de cassonade
_ 1 cuillère à café de mélange de 4 épices
- 1 citron
- 8 petites tranches de pain aux céréales
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 100 gramme de fourme d'Ambert
- Quelques brins d'Aneth
- 4 amandes pilées
- Poivre du moulin

Bouchées aux poireaux et crevettes

L’autre défi de ce menu sont les bouchées aux crevettes et aux poireaux. Ce légume très riche en fibres est souvent mal digéré par les malades. Isabelle multiplie les conseils pour rendre ces poireaux les plus digestes possibles.  

"Les grandes astuces, au niveau des préparations, se trouvent dans le mode de découpe. Les couper finement, puis dans le mode de cuisson. On peut ensuite les mettre dans une soupe ou en purée pour améliorer la digestion de ces fibres", précise Isabelle. 

Bouchées aux poireaux et crevettes
Ingrédients pour 4 personnes :

- 100 g de petites crevettes décortiquées
- 2 blancs de poireaux
- 2 oeufs
- 20 cl de lait 1/2 écrémé
- 10/20 g de maïzena
- 50 g de parmesan rapé
- Brins de ciboulette
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- Sel, poivre

Pour finir, la traditionnelle bûche de Noël. Faite maison, sans additifs alimentaires, elle est mieux tolérée par les malades. Tous les convives pourront donc se régaler au Réveillon.  

Posez vos questions aux diététiciens de l'AFA Crohn RCH France tous les mardis après-midi de 14h à 18h.
nutrition@afa.asso.fr - 01 42 00 00 40

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !