MICI : vivre avec une maladie inflammatoire de l’intestin

Des douleurs abdominales intenses, des diarrhées fréquentes et parfois sanglantes, une fatigue extrême et une perte de poids : ces symptômes sont associés aux MICI, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin comme les rectocolites hémorragiques ou la maladie de Crohn. Plus de 210 000 personnes seraient concernées en France.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

MICI : Qu'est-ce que les Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales ?

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent les MICI
Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent les MICI

Le plus souvent diagnostiquées entre 15 et 30 ans, les MICI se manifestent par poussées de durée et de fréquence très variables en fonction des patients. Les symptômes sont le plus souvent des douleurs abdominales intenses, des diarrhées fréquentes et parfois sanglantes, une fatigue extrême et une perte de poids.

Le tube digestif est constitué de l'oesophage, de l'estomac, de l'intestin grêle (iléon), du côlon (aussi appelé gros intestin), du rectum et de l'anus. Notre tube digestif est tapissé par une muqueuse, très vascularisée et il renferme la flore microbienne appelée aussi le microbiote.

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique se caractérisent toutes les deux par une inflammation chronique de la muqueuse d'une partie du tube digestif.

Dans la maladie de Crohn, elle peut être localisée dans tout le système digestif, de la bouche à l'anus mais le plus souvent c'est au niveau de l'intestin qu’elle se situe. Dans la rectocolite hémorragique, elle est seulement localisée au niveau du colon et du rectum. Cela se traduit dans tous les cas par des altérations de la muqueuse intestinale.

MICI : une application pour un meilleur suivi

Une application sur mobile analyse les prélèvements des selles à domicile
Une application sur mobile analyse les prélèvements des selles à domicile

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique se caractérisent par des poussées inflammatoires. Les patients sont donc souvent contraints de faire des analyses tous les 3 à 6 mois. Des examens invasifs et qui prennent du temps. Le CHRU de Nancy fait, lui, le pari de proposer à une cinquantaine de patients des analyses de selles qu’ils peuvent réaliser de façon autonome à domicile grâce à une application mobile. Explications.