Covid : tout savoir sur Novavax, le vaccin sans ARN autorisé en Europe

La Commission européenne vient d'autoriser la mise sur le marché du vaccin anti-covid Novavax. Plus classique que les vaccins à ARN messager, il pourrait convaincre une partie des réticents à la vaccination.

Mathis Thomas
Rédigé le
Image d'illustration
Image d'illustration  —  Shutterstock

Et de cinq ! La Commission européenne a autorisé lundi 20 décembre l'utilisation dans l'Union Européenne du vaccin anti-Covid de l'américain Novavax. Il s’agit du cinquième vaccin ainsi approuvé dans l'UE, après ceux de BioNTech/Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Une décision qui intervient dans la foulée du feu vert donné par l’Agence européenne des médicaments (EMA), alors que la Commission européenne a déjà précommandé 200 millions de doses de Novavax. On fait le point sur ce nouveau vaccin.

A lire aussi : Covid : l'Europe approuve deux nouveaux médicaments

Quelle est l'efficacité de Novavax ?

Le vaccin Nuvaxovid, ou Covovax dans les pays du Sud, est un vaccin contre le coronavirus du groupe pharmaceutique américain Novavax. Il est généralement surnommé vaccin Novavax, du nom de la firme qui le fabrique. 

Novavax est administré en deux injections, à trois semaines d'intervalle, et à partir de 18 ans. Les essais cliniques principaux, impliquant plus de 45.000 personnes, ont montré "environ 90%" d'efficacité pour réduire le nombre de cas symptomatiques de Covid. Ce vaccin est pour l’instant uniquement autorisé en Indonésie et aux Philippines.  

Sur quelle technologie repose Novavax?

Novavax utilise une technologie classique, en recourant à une base de protéines recombinantes pour déclencher une réponse immunitaire, sans virus. Il s’agit d’un vaccin dit "sous-unitaire”, comme une partie des vaccins contre la grippe saisonnière, l’hépatite B ou la coqueluche. 

Les vaccins "sous-unitaires" ne contiennent pas de composant actif du virus mais uniquement des protéines virales fabriquées en laboratoire. Il s'agit ici d'une protéine Spike de synthèse, semblable à celle du coronavirus. Une fois injectées dans l'organisme, ces protéines déclenchent la production d'anticorps capables de les neutraliser. En cas d'exposition au virus, les anticorps de l'organisme vacciné vont neutraliser ses protéines. Et sans elles, le virus ne peut plus pénétrer dans les cellules ni s'y répliquer.

Surtout, ce vaccin pourrait convaincre une partie des non-vaccinés, rétifs aux technologies à ARN messager (Pfizer et Moderna) et à vecteur viral (AstraZeneca et Johnson&Johnson), de se faire vacciner.

Covid : des enfants fragiles vaccinés  —  Magazine de la Santé

Que vaut Novavax face à Omicron ?

"Il existe actuellement des données limitées sur l'efficacité de Nuvaxovid contre d'autres variants préoccupants, y compris Omicron", note toutefois l'Agence européenne des médicaments, indiquant que "l'innocuité et l'efficacité du vaccin continueront d'être surveillées au fur et à mesure de son utilisation dans l'ensemble de l'UE".

Les essais cliniques de phase III de Novavax ont été réalisés début 2021. A cette période, ni le variant Delta, ni le variant Omicron n’étaient encore actifs sur la planète. On ne connaît donc pas encore l’efficacité de ce vaccin sur ces souches dorénavant majoritaires.

Comment sera distribué Novavax ?

Si l’Europe a déjà précommandé 200 millions de doses du nouveau vaccin américain, la France en a pour sa part réservé 3,2 millions. Pour le PDG de Novavax, Stanley C. Erck, cité par l’AFP, l'autorisation de Novavax “fournit à l'UE le premier vaccin à base de protéines pendant une période critique où nous pensons qu'avoir le choix parmi les vaccins conduira à une immunisation accrue”.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a quant à elle salué “une addition bienvenue à l'arsenal pour protéger les Européens”. “Puisse-t-il être un solide encouragement pour les non-vaccinés ou ceux qui n'ont pas fait leur rappel !”, a poursuivi Ursula von der Leyen. Avant de souligner que le rappel du vaccin anti-Covid demeurait la priorité de l’Union Européenne.