Covid : La France en passe de vacciner tous les enfants dès 5 ans

La Haute Autorité de Santé s'est prononcée ce lundi 20 décembre en faveur de la vaccination anti-Covid des enfants de 5 à 11 ans, mais l'instance sanitaire ne souhaite pas la rendre "exigible ni obligatoire".

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le , mis à jour le
Covid : La France en passe de vacciner tous les enfants dès 5 ans

C’était une annonce très attendue. Après le feu vert du Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE) la semaine dernière, la Haute Autorité de Santé, (HAS) autorise la vaccination de tous les 5-11 ans avec la "formulation pédiatrique du vaccin Comirnaty® de Pfizer ". 

Vaccination sans obligation

Depuis le 15 décembre, la vaccination pédiatrique était réservée aux enfants âgés de 5 à 11 ans à risque de formes graves de Covid et à ceux vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée.  

C’est désormais tous les 5-11 ans, y compris ceux sans comorbidités qui pourront être vaccinés, a déclaré la Haute autorité de Santé. 

La HAS stipule aussi que la vaccination devra être faite "sans obligation" et "sans que cela conditionne l’obtention d’un passe sanitaire", et "dans le cadre d'une décision médicale partagée … après avoir apporté, aux familles ainsi qu'aux enfants une information claire et adaptée à leur âge, sur la connaissance des bénéfices et des risques liés à l'administration de ce vaccin" .

Avec, en priorité, la vaccination de enfants de 12 ans scolarisés au collège, "dont les caractéristiques sont proches de celle des autres collégiens, afin de compléter rapidement la campagne de vaccination des enfants âgés de 12 ans et plus", ajoute l'instance. 

Efficacité et tolérance

Pour prendre ces décisions, la HAS explique avoir pris compte "l’analyse des études cliniques fournies ... les données de pharmacovigilance internationales… les modélisations mathématiques sur l’impact de la vaccination des enfants sur l’épidémie ... les positions des différentes parties-prenantes auditionnées (associations d’usagers et de parents d’élèves, professionnels de santé, Education nationale…) ainsi que l’avis du Comité consultatif national d’éthique". 

"Le vaccin présente une très bonne efficacité contre les variants majoritaires circulant actuellement et sa capacité à prévenir les formes sévères est excellente" note l'autorité sanitaire et "son profil de tolérance" est "satisfaisant". 

"Bien que moins important que chez les adultes, le rapport bénéfices/risques de la vaccination des enfants en bonne santé sur le plan individuel est favorable". HAS.

Covid : des enfants fragiles bientôt vaccinés  —  Le Magazine de la Santé

Un schéma de vaccination adapté

La vaccination des enfants devra être précédée par la réalisation d’un "TROD sérologique (en l’absence d’antécédent connu et documenté de Covid-19) afin de limiter l’administration du vaccin à une seule dose en cas de test positif", stipule la HAS. La vaccination sera effectuée en deux doses à 21 jours d’intervalle, conformément au schéma vaccinal de l’AMM. 

Le Comité d'orientation de la stratégie vaccinale du Pr Alain Fischer doit encore rendre ses conclusions en milieu de semaine.

A lire aussi : A quoi doit-on s'attendre pour les vaccins anti-Covid pour les enfants ?

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !