1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps
  3. / Cellulite

Cellulite : le mal des femmes

La cellulite est un problème de femmes. Elle concerne 90% d'entre elles. Mince ou ronde, elle n'épargne aucune silhouette. Pour y venir à bout, certaines femmes ont recours à des petits coups de pouce comme la lipoaspiration...

Rédigé le , mis à jour le

Cellulite : le mal des femmes
Cellulite : le mal des femmes
Sommaire

Qu'est-ce que la cellulite ?

Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet présentent la cellulite.

Le plus souvent sur les fesses, les jambes, le ventre ou les bras, la cellulite donne à la peau un aspect bosselé qu'on appelle capitons ou peau d'orange. Ce sont des cellules graisseuses sous la peau qui provoquent ces irrégularités.

La cellulite concerne en grande majorité les femmes, et pour s'en défaire il est important de réaliser le bon diagnostic car il existe trois formes différentes : la cellulite adipeuse, la cellulite aqueuse et la cellulite fibreuse.

Le plus souvent, il s'agit d'une anomalie de la répartition des cellules graisseuses au niveau de la peau. Elles sont organisées en grappes et séparées par des cloisons de tissu conjonctif et de collagène. En cas de cellulite adipeuse, ces cellules présentes au niveau de l'hypoderme grossissent, traversent ces cloisons et poussent la peau vers le haut, formant de petites bosses. C'est ce qui donne l'aspect de peau d'orange. Elle est localisée au niveau des hanches et des fesses (c'est la culotte de cheval).

En cas de cellulite fibreuse, les fibres de collagène qui entourent les adipocytes, deviennent rigides et perturbent la répartition des cellules graisseuses. Du coup, au pincement de la peau, cette cellulite est dure. Elle apparaît principalement au niveau des genoux et des cuisses.

Quant à la cellulite aqueuse, ce sont les autres cellules de la peau qui gonflent, en stockant cette fois de l'eau. Cette cellulite est visible sur les chevilles, les mollets, les cuisses et les bras. Elle apparaît chez les personnes qui ont une mauvaise circulation veineuse et lymphatique ou qui sont sédentaires.

La cellulite n'a pas de rapport avec le poids. On peut être maigre et en avoir et à l'inverse, être fort et ne pas en avoir du tout. Souvent sources de complexes, nous sommes prêts à tout pour nous en séparer !

Bien déterminer le type de cellulite

Avant d'agir efficacement sur la cellulite, il est indispensable d'en déterminer le type.

Adipeuse ou fibreuse, avant de déployer les armes contre la cellulite, il est important de bien la cibler.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Les crèmes anti-cellulite passées au crible

Les crèmes anti-cellulite sont-elles toutes efficaces ?

Tous les deux ans environ, le magazine 60 millions de consommateurs publie son banc d'essai des crèmes anti-cellulite. Les crèmes testées par un panel d'utilisatrices sont notées sur 20 en fonction, surtout, de leurs résultats sur l'aspect de la peau et la réduction du tour de cuisse. Que dire du cru 2012 et que peut-on espérer des crèmes anti-cellulite ?

Lipomassage : remodeler sa silhouette

Comment se déroule une séance de massage manuel ?

Il existe de nombreuses techniques pour éliminer la cellulite. Parmi les méthodes qui existent : le palper-rouler manuel et le palper-rouler mécanique.

Le palper-rouler manuel

Le palper-rouler est une technique de massage profond et tonique qui vise à déloger la cellulite. "Nous prenons un pli de la peau que l'on fait rouler sous les doigts. Grâce à ce mouvement, on va être sur le tissu graisseux que l'on va casser", explique Yasmina Belghazi, kinésithérapeute.

Le palper-rouler est recommandé pour tous les types de cellulite. Il faut toutefois faire attention aux profils qui pourraient présenter des contre-indications comme des maladies de peau ou en cas de problème vasculaire important (varices…).

Il faut compter entre cinq et huit séances pour voir les premiers effets. Pour un résultat optimal, le palper-rouler doit être associé à une activité physique et à une alimentation équilibrée.

Si la cellulite est installée depuis longtemps, elle sera plus difficile à déloger. Pour une séance de trente minutes, comptez cinquante euros en moyenne non remboursé.

Le palper-rouler mécanique

Depuis plus de 25 ans, un petit appareil muni de rouleaux est utilisé par les esthéticiennes et certains kinésithérapeutes pour reproduire de façon mécanique le geste du "palper-rouler". À ce jour, c'est l'une des seules méthodes anti-cellulite à être scientifiquement évaluée.

En 2011, cet appareil a fait l'objet d'une publication dans The European Journal of Obesity. Cette étude montre qu'après 12 séances, à raison de deux par semaine, cette technique peut déclencher la lipolyse, c'est-à-dire de vider les cellules de leur graisse. Par contre, l'étude ne prouve pas que l'effet perdure...

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Aquabike, ou vélo aquatique : une technique efficace

L'aquabike est une méthode efficace pour remodeler sa silhouette.

Pour lutter contre la cellulite, il existe les crèmes, les massages et les régimes. Mais pour que ces derniers soient efficaces, la pratique d'un sport est indispensable. L'aquabike, le vélo dans l'eau, est un sport recommandé pour lutter contre la peau d'orange. Le concept de l'aquabike : une femme avec de la cellulite s'installe sur un vélo immergé, dans un bassin.

Pédaler pour drainer. Avec des pédales spéciales, l'action massante de l'eau sur les muscles se ressent en profondeur. "L'aquabiking est le sport idéal pour la cellulite pour une raison simple : quand vous pédalez dans l'eau, vous avez un hydromassage qui améliore la circulation et qui améliore l'aspect de la peau et des tissus. De plus, quand on pédale dans l'eau, on est dans une forme de pédalage en résistance. Et quand on est en résistance, on favorise une multiplication de la sollicitation des muscles profonds donc de toutes les masses musculaires. On a donc un effet super intéressant sur la cellulite et également sur la circulation", explique le Dr Ariel Tolédano, angiologue-phlébologue.

Pour accentuer les bénéfices de l'aquabike et en finir une fois pour toute avec la peau d'orange, après chaque séance, il est recommandé d'effectuer un massage avec une crème amincissante.

Cellulite : champ électromagnétique et pressothérapie

Comment se déroule une séance de pressothérapie ?

Ces dernières années, une nouvelle machine a fait son entrée dans les cabinets esthétiques et chez les kinésithérapeutes. Elle vise à déloger la cellulite en associant deux techniques : la pressothérapie et la stimulation électromagnétique.

Après une prise de mesure, la séance se poursuit par un examen afin de déterminer la nature de la cellulite. Après avoir enfilé un collant, la patiente se glisse dans une combinaison intégrale. La séance dure environ 35 minutes. En activant la circulation lymphatique, la pressothérapie limite la rétention d'eau en partie responsable de la cellulite de la patiente. La machine utilise également des flux magnétiques.

Pour être efficace, la technique doit être répétée. Comptez en moyenne douze séances en cure d'attaque, puis une séance par mois pour entretenir les résultats : "au bout de six séances, on commence déjà à avoir une nette amélioration sur les mesures. Ce n'est pas tant en poids mais en centimètres, il y a vraiment de grosses différences et en aspect de la peau", précise Françoise Cardon, kinésithérapeute.

L'utilisation de l'électromagnétisme dans le traitement de la cellulite est une pratique récente. Difficile donc d'en évaluer les effets à long terme. Seule certitude : son efficacité est limitée sur la cellulite fibreuse.

Combattre la cellulite grâce aux ultrasons

Comment se déroule une séance d'ultrasons focalisés ?

Crèmes minceur, massages, appareils anti-cellulite… Il existe aujourd'hui de très nombreuses méthodes qui promettent de lutter contre la cellulite. C'est le cas des ultrasons focalisés.

Les ultrasons dégagent de la chaleur qui permettrait de détruire les cellules graisseuses. Le médecin peut choisir leur profondeur d'action pour agir au niveau du gras ou d'une autre couche de la peau.

Pour raffermir la peau, le médecin utilise des ultrasons moins puissants qui agissent au niveau du derme et rétractent les tissus. Les résultats sont visibles dans les deux à trois mois qui suivent le traitement.

Une séance d'ultrasons coûte 500 euros. Pour obtenir un résultat optimal, plusieurs séances sont nécessaires.

Cellfina™, une nouvelle technique contre la cellulite fibreuse

Ce nouveau traitement n'est indiqué qu'en cas de cellulite fibreuse

Une nouvelle technique pratiquée depuis 2014 aux Etats-Unis vient d'arriver en France. Il s'agit d'une machine qui découpe les fibres de collagène sous la peau à l'aide d'une petite aiguille. La méthode est indiquée pour la cellulite fibreuse, celle qui provoque des capitons très marqués.

L'intervention se fait sous anesthésie locale. Glissé sous la peau, un bistouri découpe les fibres qui forment les capitons. Une fois détachée du gras, la peau retrouve un aspect plus lisse mais la cellulite est toujours présente. Pour ne pas détruire toutes les fibres, le médecin traite uniquement sous les capitons dessinés au préalable.

À l'issue de la séance, le surplus de produit anesthésiant est retiré. Des pansements sont ensuite appliqués durant 24 heures pour permettre une meilleure cicatrisation. La patiente retrouve une peau plus lisse environ un mois après le traitement. Une séance coûte 3.500 euros.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus