Pollution : le sport en ville est-il dangereux pour la santé ?

Selon la Société européenne de cardiologie, pratiquer une activité physique dans un espace pollué peut être contre-productif. Voici nos conseils pour les sportifs urbains.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les scientifiques de la Société française de cardiologie alertent sur les potentiels dangers sport en extérieur. Une étude portant sur une cohorte de près de 1 500 000 jeunes adultes âgés de 20 à 39 ans a en effet montré qu’une heure trente de course par semaine réduit le risque de maladie cardio-vasculaire de 40%.

En revanche, si l'environnement est pollué les bénéfices s'annulent, voire la menace d’affection cardio-vasculaire peut augmenter jusqu'à 30%. 

En effet, lorsque l’on fait du sport, on augmente notre ventilation. L’air, qui va de notre bouche jusqu’à nos alvéoles pulmonaires, est rempli de micro-particules qui rentrent dans la circulation sanguine via les capillaires pulmonaires  

Prendre en compte le niveau de pollution

Pour autant, il est toujours recommandé de pratiquer une activité physique même en ville. Voici quelques conseils pour les sportifs urbains :  

  • Trouver un "environnement vert" pour leur exercice quotidien, et éviter la proximité du trafic routier
  • Eviter de faire du sport pendant les heures de pointe
  • Privilégier les temps pluvieux ou venteux, qui font diminuer la pollution urbaine
  • Consulter les sites météo et d’étude de la qualité de l’air de votre ville.