Au salon high-tech de Las Vegas, le Covid est au centre des innovations

D’étonnantes technologies anti-coronavirus ont été présentées ce lundi 3 janvier en avant-première du plus célèbre salon dédié aux produits high-tech et à l'innovation numérique, le Consumer Electronics Show de Las Vegas. Alors, utiles ou pas ? On vous répond.

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le , mis à jour le
Au salon high-tech de Las Vegas, le Covid est au centre des innovations

Masques high-tech, micro ventilateur masqué ou encore robots mignons partenaires anti-déprime en période d’isolement… Décidément le Covid est partout, et il est même à l’origine d’innovations plus ou moins farfelues. Voici trois trouvailles du salon high tech de Las Vegas qui ont retenu notre attention. 

Masque high-tech

Cocorico. C’est la start-up française Airxôm qui a amené de Lyon son prototype de masque, qui protègerait contre la pollution, les bactéries et les virus, dont le covid, le tout grâce à un  filtre "actif" et un boîtier à porter à la ceinture.

Et un détail va ravir certains fans. Sa coque en plastique blanc, qui couvre le nez et la bouche, évoque les soldats impériaux de "La Guerre des étoiles".  

"C'est un outil fantastique pour lutter contre la crise du Covid, parce qu'avec ce masque, vous n'aurez pas besoin de faire une quatrième vaccination, une cinquième et une sixième, en fonction de tous les variants du virus et de tous les nouveaux virus qui vont arriver dans le futur", promet Franck Glaizal, co-fondateur de Airxôm, interrogé par nos confrères de l’Agence France Presse (AFP).  

"Les masques classiques ne sont pas étanches à 100%, l'air passe sur les côtés. Notre masque est complètement étanche, et très confortable", assure de son côté Trong Dai Nguyen, qui est difficile à entendre à travers le masque épais. Cet ingénieur d'Airxôm précise que l'entreprise travaille à améliorer le son pour la prochaine version. 

Le modèle actuel doit être commercialisé au printemps, "pour environ 300 euros". "Si on change nos masques (chirurgicaux) toutes les quatre heures, après trois ans ça revient plus cher que notre masque", souligne Trong Dai Nguyen. 

A lire aussi : Deux objets santé innovants récompensés au concours Lépine

Ventilateur masqué

Autre innovation française. Fatigué d'étouffer sous son masque anti-Covid, l’entrepreneur Eric Fouchard a de son coté mis au point un mini-système de ventilation qui se place sous la protection en papier. Baptisé Aeronest, le micro ventilateur de la start-up NewPadMaker tient en place grâce à un double aimant. Il est alimenté par une batterie minuscule, attachée à un cordon qui passe sur la nuque de l'utilisateur. 

"Quand vous prenez l'avion ou le train, ça vous permet de respirer normalement", indique Eric Fouchard à l'AFP. "Il peut aussi servir quand vous travaillez et que vous voulez empêcher la buée de se former sur vos lunettes". Et la vitesse peut être ajustée selon les besoins, précise-t-il encore. 

Robot peluche qui mordille

En japonais, l'expression "amagami" signifie "morsure douce". "C'est une sensation très agréable dont nous voulons faire profiter le monde", élabore l'entrepreneur japonais Shunsuke Aoki. Son robot peluche ressemble autant à un chat qu'à un petit chien. Il mordille gentiment le doigt qui se présente sous son museau. 

La start-up a cherché à répliquer ce geste instinctif des bébés animaux, dans l'idée que des personnes pourraient y trouver du réconfort. Shunsuke Aoki, par exemple, dit utiliser le robot compagnon pendant qu'il conduit. Et "Avec le Covid, quand les gens passent leur journée à la maison, c'est très réconfortant", note-t-il. 

Vous auriez aimé en voir plus ? Sachez que de nombreux d'exposants ont annulé leur venue à cause de la propagation du variant Omicron. Prochain rendez-vous l'année prochaine en espérant que le Covid ne sera pas un des thèmes principaux du salon 2023… 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !