Montre connectée avec l'application ©Whatchhelp
Montre connectée avec l'application ©Whatchhelp

Deux objets santé innovants récompensés au concours Lépine

Deux innovations en santé ont reçu un prix du renommé Concours Lépine 2016, samedi 7 mai à Paris. Des objets destinés à améliorer le quotidien des personnes diabétiques et autistes.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Le prix du président de la République, le plus prestigieux et récompensé par un vase en porcelaine de Sèvres, a distingué parmi les 556 inventions en compétition, une application permettant aux personnes souffrant du diabète de suivre de manière plus fiable leur traitement.

L'Application pour protocoles diabétiques, a été mise au point par Benoit Mirambeau, un directeur de supermarché de 48 ans, dont la mère souffre depuis des années de cette maladie. Elle intègre le protocole de traitement (prescriptions diététiques, activités physiques, taux de glycémie, etc.) transcrit dans le logiciel par le médecin d'un malade. Lorsque celui-ci mesure son taux de glycémie, le logiciel lui indique exactement quelle dose d'insuline il doit s'injecter.

"Tout a commencé il y a huit mois lorsque ma mère, en vacances chez moi, a fait un malaise à cause d'une hypoglycémie sévère", raconte M. Mirambeau à l'AFP, et qu'il prend alors conscience de la difficulté pour les diabétiques de contrôler leur traitement.

Ce développeur informatique à ses heures qui vit à Agen (Lot-et-Garonne) se lance alors le défi de trouver une solution et met au point en quelques mois son logiciel. Outre le suivi du traitement, il insiste sur "le lien" qu'il permet de créer "entre le patient, l'hôpital, les médecins, la famille" des malades. 

Désormais, il espère que ce prix, qu'il ne "s'attendai(t) pas du tout à gagner", va lui permettre d'obtenir un agrément pour son invention, qui pourrait potentiellement servir aux plus de 3 millions de Français diabétiques. Et pourquoi pas au-delà. La maladie touche 422 millions d'adultes dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le prix coup de coeur de la Chambre de commerce et d'industrie Paris Ile-de-France est revenu à l'application Watchhelp, une montre connectée mise au point par la maman d'un enfant autiste, qui envoie des alertes aux personnes atteintes de troubles cognitifs pour leur rappeler de prendre leur médicament ou toute autre action du quotidien

Le jury du concours prend notamment en compte le caractère innovant des inventions, la possibilité d'un passage rapide en production et leur viabilité économique.

Créée en 1901 par le préfet de la Seine Louis Lépine pour promouvoir l'artisanat, la compétition a servi de tremplin à de nombreux objets en matière de santé comme les lentilles de contact, l'inhalateur ou le fauteuil roulant électrique.

Quelques dates clés du siècle dernier :

1901 M. Bleton, Mouchoirs hygiéniques

1904 M. GAUTRY, Procédé nouveau pour impression des caractères Braille.

1920 M. LEBERTE, Inhalateur nasal contre les poussières et maladies infectieuses.

1936 M.GIRAUDET, Humidificateur d’air.

1937 M. HENRY, Le coeur artificiel, le poumon d’acier.

1937 M.COMPAIN, Le laryngoscope.

1948 M. ROUVEREAU, Verres de contacts.

1956 M. DEMEAUX, Canne lumineuse pour aveugle.

1964 M. LASSERRE, « SOMNIDOR », appareil à provoquer le sommeil.

1988 M. SAUSSEREAU, Dispositif d’immobilisation de malades.

1994 M. POCHON, Dispositif élévateur de fauteuil roulant sur véhicule automobile.